L'Encyclopédie du Temps Perdu
de Slobodan Najder

critiqué par Pucksimberg, le 10 mai 2016
(Toulon - 37 ans)


La note:  étoiles
Gregor Samsa et la Mort dans une pièce satirique
Cette pièce de théâtre est truffée de références à d'autres textes littéraires. Les principaux clins d'oeil sont adressés à Kafka, c'est pour cette raison que le personnage principal s'appelle Gregor Samsa. Les allusions ne concernent pas que Kafka.
Ce personnage est un ouvrier qui a assisté aux changements de l'ex-Yougoslavie jusqu'à être confronté à la privatisation de l'usine dans laquelle il a travaillé durant 40 ans pour la modique somme d'un euro symbolique. Oui, cette pièce de théâtre a un ancrage social identifiable, mais n'est pas pour autant plongée dans le réalisme. La mort prénommée Angelina de la Mortaime poursuit ce personnage afin de l'emmener dans l'autre monde. La Mort est sensuelle, insistante, vulgaire parfois. On croise aussi dans cette oeuvre un Ours, Dieu, toute la famille de Gregor. Le fantastique côtoie la satire, l'Histoire s'entremêle à la littérature et de ce mélange de tonalités naît cette oeuvre singulière, fascinante qui aborde des thèmes universels comme le temps ou la mort.

Il faut se laisser porter par la plume de cet artiste croate dont l'imagination est débordante. On a le sentiment d'assister à un carnaval avec toute la démesure qui est de rigueur. Le lecteur est transporté dans cet univers qui aborde des sujets graves tout en faisant sourire le lecteur. Le tragique ne l'emporte pas, le grotesque est là pour désamorcer cette tension. Certaines répliques prêtent à rire par leur brusquerie et leur franchise. La Mort qui effraie tant les hommes se fait parfois remettre à sa place par les personnages et le lecteur jubile.
L'auteur joue aussi avec les mots ce qui autorise plusieurs niveaux de lecture. On a toujours l'impression que l'auteur dit beaucoup de choses en quelques répliques.

Cette pièce de théâtre est originale et marquante. Elle contient de nombreuses références littéraires et il est plaisant de voir comment l'auteur s'amuse avec ces allusions.
Un auteur à découvrir.