La proie de Michael Crichton

La proie de Michael Crichton
( Prey)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Régis R., le 6 mars 2004 (Ombret, Inscrit le 6 mars 2004, 41 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 14 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (22 796ème position).
Visites : 3 776  (depuis Novembre 2007)

Pas le meilleur, mais bien!

Cette fois, Michael Crichton nous fait découvrir l’avancée des recherches dans le domaine des nanoparticules, cette technologie qui permet de créer des robots infiniment petits. Comme d’habitude, le roman est bien documenté et est prétexte à une histoire haletante, qui met également les dérives possibles de la science en avant.

Ce n’est certainement pas son roman le plus marquant, mais c’est un excellent divertissement.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un bon techno-thriller

7 étoiles

Critique de Rik13 (Marseille, Inscrit le 13 juin 2013, 52 ans) - 28 juin 2013

« La Proie » est un roman écrit par le spécialiste du techno-thriller Michael Crichton, auteur entre autres de Jurassic Park et décédé en 2008. L'auteur mêle assez habilement roman familial et suspense menant à une réflexion sur les conséquences de certaines innovations scientifiques pouvant échapper à tout contrôle. L'histoire, après une première partie familiale aux accents très réalistes, s'oriente vers un suspense haletant dans le désert du Nevada. Le récit n'est cependant pas exempt de longueurs, notamment dans une seconde partie alternant entre lutte contre une entité hostile et explications techniques nécessaires mais parfois un peu lourdes. La narration est cependant suffisamment fluide pour suivre avec intérêt ce récit d'anticipation qui nous interroge sur les risques de certaines innovations scientifiques. Un bon techno thriller par le maître du genre.

Un Bof avec un grand B

2 étoiles

Critique de Bretzel33 (, Inscrit le 14 août 2012, 35 ans) - 4 janvier 2013

Il va être dur de ne pas paraphraser les avis ci-dessous, alors je vais la faire courte.

Vous souvenez-vous des après-midis sur M6 quand il pleuvait dehors, avec tous ces films catastrophes américains ? Oui ?
Bon, et bien inutile de lire ce livre, vous l'avez déjà vu...

Long, téléphoné, mou...
Il faut quand même louer la précision scientifique de l'écrivain. Mais bon, tout ça pour ça, je me console en me disant qu'il a dû y passer bien plus de temps à se documenter que moi à lire son livre.

L'essaim: Tome X

4 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 36 ans) - 27 septembre 2012

Il y a des livres qu'on lit, et d'autres qu'on aimerait bien aussi mais on ne peut pas car ils sont censurés (ou carrément détruits, effacés par les talibans et les harpies en tout genre qui nous dirigent): The Prey n'est pas de ceux-là, il s'agit d'un best-seller bien connu de tous. Cependant il s'agit d'un Techno-thriller dépourvu de saillies inédites. Crichton a écrit surtout au début de sa carrière quelques romans qui valent le détour pour les questionnements qu'ils soulèvent vis à vis de la science et du futur qu'ils inspirent: Que sera-t-il ? Quelles seront les inventions à venir ?..

Cependant s'il est souvent évoqué dans ses bouquins la méfiance profonde et l'incrédulité de l'homme de tout temps et au fil des siècles envers certaines vérités ou innovations scientifiques pourtant fondamentales, là en l'occurrence dans celui-ci malgré un beau départ nous contant l'aspect business et méconnu de la Silicon Valley ainsi que les déboires parfois comiques de ses employés; ensuite l'intrigue ne tourne pas rond et on échoue en film de série B familial plutôt plate et commune, à propos d'une société fabriquant non des oiseaux mais des cerveaux hyper-dangereux à nanoparticules (tellement fins et légers qu'ils sont en forme de nuages)... On veut bien le croire !

D'ailleurs comme chacun sait le fait est que l'auteur de Jurassic Park se plaisait, comme il se doit, à efficacement dupliquer la structure de buddy-movies fondateurs parmi la plupart de ses dernières oeuvres. Enfin, ce n'est pas trop grave il y a plus ennuyeux... A bientôt.

Intéressant

8 étoiles

Critique de Benson01 (, Inscrit le 26 mai 2012, 22 ans) - 27 mai 2012

C'est vrai qu'il s'agit là d'un livre qui va surtout exagérer l'infiniment petit afin de faire prendre conscience que toutes les découvertes scientifiques ne sont pas forcément bénéfiques si elles ne sont pas contrôlées à la perfection. L'auteur a toujours marché comme ça : mettre la science dans des conditions extrêmes. Alors oui, c'est vrai, ce roman manque de crédibilité et paraît un peu extravagant par moment, mais le thriller en lui-même est franchement pas mal réussi, "l'effet essaim" marche bien : les situations dans lesquelles les héros se trouvent sont efficaces (pas réellement angoissantes mais tout du moins distrayantes). Mais surtout, la vraie raison pour laquelle j'ai mis 4 à ce livre, c'est pour son commencement. Le personnage du père de famille a certes déjà été utilisé dans Soleil levant mais sa situation n'était pas la même, et j'ai bien aimé.

Je vous laisse découvrir si ça vous tente.

Pas le meilleur, en effet

3 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 43 ans) - 6 octobre 2010

Le monde des nanoparticules m'a semblé intéressant dès le début du roman car je méconnaissais cette science. Néanmoins, j'ai été déçue par ce livre pour deux raisons : ça traine en longueur sur des moments d'angoisse qui se veulent atroces et auxquels je n'ai jamais réussi à adhérer et en plus, le dénouement était vraiment attendu et conforme à un téléfilm américain à sensation comme en diffusait si souvent M6 à ses débuts.
Donc très moyen et peu prenant même si j'adore Crichton pour d'autres ouvrages.

Distrayant.

6 étoiles

Critique de Akane (Pas de calais, Inscrite le 24 mars 2010, 31 ans) - 26 mars 2010

Avec La proie j'ai découvert Michael Crichton et j'ai été plutôt convaincue. Je me suis laissée entrainer dans cette histoire qui m'a semblé crédible (mais pas non plus complétement envisageable). On voit que l'auteur a travaillé son sujet ce qui pousse l'histoire vers le haut et je n'ai eu aucun mal a visualiser et imaginer le roman comme un film grâce au bon style de l'auteur, surtout qu'il évite les clichés. Malheureusement aucun protagoniste n'a une personnalité très captivante et je suis un peu restée sur ma faim. Dommage mais je sais que je me laisserai tenter par un autre livre de Michael Crichton.

Pour un premier Crichton, essai réussi

7 étoiles

Critique de Oguz77 (, Inscrit le 24 novembre 2009, 42 ans) - 26 novembre 2009

Le fameux auteur adaptable et adapté au grand écran ne faisait pas partie de mes références. C'est maintenant chose faite avec "La proie", thriller scientifico-fantastique dont le rythme et la trame donnent en effet à penser qu'une adaptation cinématographique ne serait pas une difficulté majeure.
Essai réussi, donc, Michael Crichton rentre dans la catégorie de ces auteurs dont je tenterai d'autres romans. La lecture est facile, l'intrigue bien ficelée, l'aspect scientifique plus qu'un prétexte. Pas de la grande littérature donc mais un excellent divertissement.

Ca peut aller

6 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 36 ans) - 29 mars 2008

Pas le meilleur de Crichton. Une histoire intéressante, même si le fait que l'ennemi est constitué de microparticules rend le tout assez difficile à visualiser (essayez de visualiser un essaim de microparticules tueuses, vous !). Malgré tout, un roman honnête, pas génial, mais sympa.

Assez bon mais un certain manque de crédibilité

5 étoiles

Critique de Yanice (, Inscrit le 11 septembre 2005, 33 ans) - 21 mars 2006

Mouais... J'ai pas réussi à avoir ne serait-ce qu'un petit peur de ces nanoparticules moi. La trame originelle est intéressante mais elle dérive ensuite dans l'exagération. En effet, des particules qui reproduisent à l'identique une personne ou encore qui manipulent les cerveaux c'est difficile à avaler quand même.
Divertissant et instructif surtout.

Décevant... :o(

5 étoiles

Critique de Coyote (Dreux, Inscrit le 4 janvier 2005, 39 ans) - 31 janvier 2005

Et oui ! Je l'attendais ce dernier livre de "Crichton", je m'attendais à toutes ces choses habituelles que l'on retrouve dans ses bouquins, c'est à dire de l'action, un petit aspect futuriste, et enfin bref, l'envie de le dévorer et de me coucher très tard le soir car je veux toujours en savoir plus... Mais non... le charme n'est pas là.
Le début du livre n'est pas mal, mais bon... très vite, on se doute un peu de l'histoire... enfin, presque, car là, il va un peu trop loin quand même. Et le pire, c'est qu'on n'est même pas surpris par le chapitre qu'on vient de lire (je parle de la 2ème partie du livre).
En bref: en débutant le livre on se dit "ouah ! ça va être super, il va sûrement y avoir des trucs comme ci et des trucs comme ça.." et au final, et bah... ya des trucs comme ci et des trucs comme ça.
Un livre à lire sans s'attendre à des merveilles quoi...

Des dinosaures miniatures ??

8 étoiles

Critique de Olivier Michael Kim (Nantes, Inscrit le 24 août 2004, 43 ans) - 11 janvier 2005

Dans ce roman les personnages se retrouvent malmenés par des nanorobots disposant d'une intelligence artificielle. C'est sans rappeler Jurassic Park qui utilisait la même trame, des héros qui se laissent dépasser par leurs propres créations. Pour moi, le déroulement de l'intrigue n'est pas original. Cependant l'intrigue est excellemment bien menée et elle nous prend du début à la fin.

La nanotechnologie semblait au centre du roman, mais je dirais finalement que c'est l'intelligence artificielle qui est le thème le plus porteur de ce livre.

Coté style, la première partie campe les personnages, instaure des doutes... Rien n'est très visuel. Les deux parties suivantes sont plus visuelles, avec des descriptions précises et efficaces qui nous plongent dans les scènes.

Les personnages ne sont pas très travaillés. Ils sont superficiels. Mais de toute façon le protagoniste principal est la colonie de nanorobots, pas les humains.

De l’infiniment petit

7 étoiles

Critique de Maya (Eghezée, Inscrite le 18 octobre 2001, 44 ans) - 10 janvier 2005

Les trois premiers quarts du livres sont géniaux. Ca fait peur à souhait, le suspens est haletant. La fin est dans la même ligne mais l’aspect que prennent les terribles particules me paraît vraiment trop extravagant. Du coup, la crédibilité que j’accordais au récit en a pris un coup.

Michael Crichton : le spécialiste du thriller scientifique

9 étoiles

Critique de Christof13 (, Inscrit le 28 juillet 2004, 40 ans) - 3 août 2004

A chaque roman, Michael Crichton se met un point d'honneur à aborder un nouveau domaine de la science. Et cette fois-ci, il s'attaque à la nanotechnologie. Autant dire tout de suite que le sujet sera très bien documenté. Il a le mérite de rendre compréhensible pour le simple lecteur des aspects parfois très pointus que nous n'oserions même pas lire dans une revue scientifique.

Sinon l'histoire qui sert de prétexte à nous présenter la nanotechnologie est assez bien ficelée et est même une des plus noires écrites par l'auteur.

Bref, un excellent roman dans la lignée des précédents

Forums: La proie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La proie".