Anima : Druuna - Les Origines
de Paolo Eleuteri Serpieri

critiqué par Hervé28, le 2 mai 2016
(Chartres - 48 ans)


La note:  étoiles
Un préquel inédit
La série des "Druuna", que j'ai découvert assez tardivement, reste pour moi un des sommets de la bande dessinée dite pour adulte. Je possède pourtant déjà l'ensemble de la série éditée chez "Bagheera" mais je n'ai pu m'empêcher d'acquérir cette nouvelle édition sous un format plus petit certes, mais complétée par un cahier graphique inédit.
Druuna, c'est tout d'abord une femme, une véritable Vénus callipyge, dotée d'une belle paire de seins, bref une femme aux formes plus que généreuses qui se débat pour survivre dans un futur apocalyptique.

Mais dans cet album inédit, Serpieri s'offre une pause bucolique dans la vie de Druuna, mais qui n'est pas sans danger. En rendant hommage à Moëbius dans les premières pages de cette aventure, Serpieri nous offre des planches magnifiques. Ce récit, certes muet, sur près de 70 pages peut décontenancer certains lecteurs mais, pour ma part, je suis resté sous le charme, avec le dessin de Sepieri, qui se met lui même en scène , comme il le fera dans les albums suivants.
Ce préquel est d'une qualité graphique indéniable, et il est suivi d'une histoire inédite de 7 pages qui porte les prémices des aventures de Druuna.


Un très bel album, qui bénéficie d'une très belle édition chez Glénat, qu'il faut vraiment souligner.