The Book of Ivy de Amy Engel

The Book of Ivy de Amy Engel
(The Book of Ivy)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Littérature => Anglophone

Critiqué par Koolasuchus, le 24 avril 2016 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 27 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 360ème position).
Visites : 1 606 

Survivre ou être libre ?

A la suite d'une guerre nucléaire de grande envergure il ne reste quasiment plus rien de la population des États-Unis. Parmi les rares survivants un groupe s'est formé mais, l'être humain étant décidément très doué pour se taper dessus, deux clans se sont formés autour de deux familles s'affrontant pour le pouvoir, les Lattimer et les Westfall. La défaite revint à ces derniers. Une cinquantaine d'année après ces événements la famille Lattimer est toujours au pouvoir, afin d'assurer l'unité des survivants les fils et les filles de chacun des clans sont contraints de s'épouser à l'âge de seize ans au cours d'une cérémonie officielle. Et cette année est particulière car Ivy Westfall doit se marier à Bishop Lattimer, le fils du président, pour que la hache de guerre soit définitivement enterrée entre les deux familles ennemies. Mais Ivy a une mission tout autre, son but est de tuer Bishop pour que commence une révolution afin que les Westfall prennent le pouvoir. Mais après des années à être formatée par son père pour réaliser sa tâche Ivy se rend compte que la vérité est loin d'être aussi simple qu'elle ne le pensait et que Bishop ne mérite probablement pas ce qui l'attend, cependant le temps presse et entre sa famille et son mari Ivy doit faire un choix crucial...

Depuis quelques années la dystopie en littérature pour jeunes adultes a le vent en poupe et on assiste à une multiplication des livres de ce genre à l'image de celui-ci. Il y a donc bien quelques éléments que l'on retrouve déjà ailleurs, une héroïne adolescente, un système politique plutôt totalitaire, même si celui du livre l'est, par certains cotés, moins que d'autres, créé à la suite d'une énième guerre mondiale ou tout autre événement du même style ainsi qu'une histoire d'amour. Cependant j'ai trouvé que ce livre sortait son épingle du jeu pour plusieurs raisons. Tout d'abord le monde imaginé par l'auteur est assez crédible et surtout on comprend les motivations du pouvoir en place. En effet la société dans laquelle se déroule l'histoire compte un peu moins de dix mille habitants, la survie est donc l'enjeu principal et cela pose ainsi la question de savoir si elle doit primer sur la liberté et le bonheur individuel ou bien l'inverse. Les deux camps ayant de bons arguments, la situation est donc bien plus ambiguë qu'il n'y paraît et cela se ressent sur l'évolution d'Ivy. Le développement du personnage principal est donc également une des bonnes idées du roman, en effet la jeune fille se retrouve dans une situation complexe mais qui lui permet, après avoir toujours entendu le même son de cloche, de commencer à penser par elle-même et remettre ainsi en cause la mission qu'on lui a attribué, on ressent donc très bien les tourments qui la rongent. L'autre personnage important est Bishop, et même si on ne le voit qu'à travers les yeux d'Ivy il n'en reste pas moins qu'il est bien travaillé avec une personnalité approfondie et un caractère aux multiples facettes. Les autres personnages ont moins d'importance mais n'en sont pas moins intéressants car ils forment une galerie variée avec chacun un point de vue différent sur la société dans laquelle ils se trouvent. C'est d'ailleurs dommage de ne leur avoir pas accordé un peu plus de place et l'on en vient à ce qui, à mon avis, est le plus « gros » défaut du livre, il se lit assez vite. On ne voit pas passer les trois cents pages et j'aurais bien aimé que certains moments ainsi que le cadre général soient un peu plus détaillés, en contrepartie le rythme est assez dynamique et je ne me suis pas ennuyé un seul instant.

J'ai donc été assez conquis par ce livre, l'histoire est prenante, moins simple que l'on ne l'imagine et avec une fin un peu plus surprenante que celle à laquelle je m'attendais. Même si cela reste un roman pour jeunes adultes, surtout dans le style et la description des sentiments du personnage principal, l'intrigue est loin d'être manichéenne et permet de se faire nos propres réflexions et de se demander que l'on ferait dans ce genre de situation. Étant donné qu'il y a une suite le dénouement nous laisse, évidemment, sur notre faim j'ai donc, forcément, très envie de savoir ce qu'il va arriver à Ivy dans le deuxième tome.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • The book of Ivy [Texte imprimé] Amy Engel traduit de l'anglais (États-Unis) par Anaïs Goacolou
    de Engel, Amy Goacolou, Anaïs (Traducteur)
    Lumen
    ISBN : 9782371020351 ; EUR 15,00 ; 05/03/2015 ; 345 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Coup de coeur!

9 étoiles

Critique de Alapage (, Inscrite le 7 février 2017, 44 ans) - 16 juillet 2017

Ce Bestseller classé dans la catégorie jeunesse et science-fiction est avant tout un extraordinaire suspense dont la fin nous coupe le souffle...

Ivy est à peine âgée de 16 ans et elle est obligée d'unir sa destinée au fils du président actuel, Bishop. Mais elle n'avait pas prévu que celui-ci serait aussi respectueux et capable de l'écouter comme nul autre n'a pu le faire jusqu'à maintenant. Comment fera-t-elle pour le tuer s'il est aussi sensible et empathique?

Extrait : Pourquoi ne peut-il pas jouer le jeu? Jusqu'ici il n'a pas vraiment été à la hauteur de mon imagination. Il remplace les ordres par le silence, la violence par la patience, les airs supérieurs par ce qui ressemble à... de l'empathie.

Le conflit opposant la famille d'Ivy et de Bishop remonte à la création de la ville soit la génération de leurs grands-pères. Le père d'Ivy veut prendre le pouvoir, et ce, à n'importe quel prix. Et pour y parvenir, celui-ci utilise tous les moyens possibles pour mettre de la pression sur sa fille. De plus, Callie, la sœur d'Ivy est froide, calculatrice et manipulatrice. Pour elle, il n'y a qu'une seule façon de faire et d'obtenir ce qu'ils veulent et Ivy devra s'y conformer!

Ivy a exactement trois mois pour mettre leur plan à exécution, mais au cours de cette période, elle apprendra que son père et sa sœur lui ont menti sur certains événements du passé. Elle découvrira également la vraie nature de Bishop. Au final, sera-t-elle en mesure de taire ses sentiments pour son mari et exécuter les ordres de son père? Si elle ne le fait pas, quelles sont les options qui s'offrent à elle? D'autant plus qu'elle finit par se rendre contre qu'elle est manipulée par sa famille : Je reste sur le trottoir un long moment après son départ. Lorsqu'on est conscient d'être manipulé, mais que ça fonctionne, peut-on encore appeler ça de la manipulation?

L'univers développé par l'auteure est assez similaire à ce que l'on retrouve actuellement dans la plupart des romans jeunesse de science-fiction. Par contre, ce qui est assez singulier est l'intrigue en elle-même. Le suspense que Amy Engel réussit à nous faire vivre est vraiment incroyable. À mesure que l'intrigue avance, il devient impossible de quitter le livre. Nous n'avons qu'une seule envie, celle d'atteindre rapidement la fin!

La personnalité des personnages et leur psychologie sont bien développées. Il nous est assez facile de détester le père et la sœur d'Ivy. Quant à Bishop et Ivy, ils sont tout simplement attachants et leur humanité à tous les deux les rend encore plus adorables. Bref, je viens tout juste de terminer ce bouquin et d'emblée, je compte me jeter sur le deuxième et dernier tome!

Un coup de coeur !

10 étoiles

Critique de Arsinoe89 (, Inscrite le 4 mai 2017, 26 ans) - 4 mai 2017

Dès le début de l’histoire, je suis projetée au cœur d’un monde post-apocalyptique où une nouvelle société présidée par un tyran nommé Monsieur Lattimer tente tant bien que mal de survivre. Tous les espoirs de la démocratie reposent sur les épaules de notre jeune héroïne Ivy qui doit se marier avec le fils du président afin de pouvoir le tuer.

Je m’étais pourtant promis cette fois de résister et de ne pas repartir avec un ouvrage. Je me sens comme une femme au régime à qui on tend un énorme beignet au chocolat. Tant pis pour les principes, je ne peux pas le reposer, il faut absolument que je continue la lecture.

48h après, le livre est terminé et je ne suis pas déçue. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution du couple, comment ils apprennent à se connaître et à s’apprivoiser. Le concept des deux familles rivales n’a rien de nouveau, pourtant il fonctionne à merveille. Au fil des pages, on ne peut pas s’empêcher de se poser des questions sur le passé de ces familles et sur les différents personnages. En parlant de personnages, j’ai beaucoup apprécié la complexité des héroïnes. Ivy est courageuse et honnête, il est facile de s’attacher à elle. Quant à Bishop, on aimerait le détester pour facilité la tâche d’Ivy et pourtant, c’est un jeune homme attentionné aussi perdu qu’elle.

Je m’arrête là pour ne pas vous spoiler, ce serait dommage de gâcher cette belle lecture. En tout cas, j’ai dévoré le livre. Le suspense est là du début à la fin.

the book of Ivy

10 étoiles

Critique de Moncoinlecturesetsérietv (, Inscrite le 21 août 2016, 29 ans) - 21 août 2016

Le roman " The book of Ivy " de Amy Engel est un roman de dystopie ( c'est une forme de récit de fiction qui se déroule dans une société imaginaire organisée de telle manière que ses membres ne peuvent accéder au bonheur) original et délicieux qui se déroule dans un monde post-apocalyptique. Il est composé de 341 pages.

L'histoire contée dans ce roman est vraiment passionnante, on suit donc le sort d'Ivy jeune fille forcée de se marier au nom de la paix avec le fils du président. Elle a trois mois pour suivre à la lettre le plan établi par son père et sa soeur pour tuer Bishop le fils du président.

Evidemment, on se doute que cela ne va pas se dérouler comme elle l'espère et cela va s'avérer moins facile que prévu.

Ce roman est rythmé par une intrigue vraiment géniale. La narration se déroule sous le point de vue d'Ivy, on suit donc sa nouvelle vie à travers ses yeux. Ce qui permet pour ma part de me plonger dans son univers et de ressentir ses émotions.

Finalement que dire de plus à part que j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre. Un roman de science-fiction intéressant que je vous conseille fortement de lire pour son histoire et ses personnages.

Forums: The Book of Ivy

Il n'y a pas encore de discussion autour de "The Book of Ivy".