Ash T01: Anguis Seductor Hominum
de François Debois (Scénario), Krystel (Dessin)

critiqué par FungiLumini, le 16 avril 2016
( - 27 ans)


La note:  étoiles
Ash - le secret de la vie éternelle
L'histoire commence quand Faust, un jeune homme tourné vers les sciences mais également vers l'occulte, pénètre le tombeau de la jolie Ash, scellé depuis des siècles pour le bien de l'humanité. Qui est-elle vraiment? Pourquoi l'a-t-on enfermée?

Une maladie a forcé les parents de Faust à remplacer son coeur d'enfant par une mécanique complexe mais la machine menace de s'arrêter maintenant qu'il a grandi et que ses parents ne sont plus là pour le réparer. Faust croit qu'Ash pourra l'aider car elle possède, selon la légende, le secret de la vie éternelle.

Faust séquestre la jeune femme pendant un temps mais n'obtient rien d'elle. Ash semble avoir perdu la mémoire. Elle réussit à s'enfuir et est recueillie par une bande de jeunes voleurs qui l'aide à se faire accepter dans une maison de jeunes filles où elle fait le ménage pour gagner sa vie. Des événements surnaturels vont se produire et révéler la véritable nature d'Ash, la forçant à fuir toujours plus loin.

L'ambiance légèrement steampunk se mêle à un récit teinté d'occulte et de surnaturel pour notre plus grand plaisir. Les dessins sont fins, raffinés, dans une même palette de couleurs.

Je me suis attachée au personnage d'Ash, d'abord amnésique qui découvre petit à petit sa véritable nature et qui ne peut pas y échapper. Elle parait fragile, peu sûre d'elle alors que son identité réelle voudrait le contraire.

Je recommande cette bande dessinée qui est un coup de coeur autant au niveau de l'histoire originale et intrigante qu'au niveau des magnifiques graphismes. Un véritable plaisir pour les yeux !