Secrets de psys: Ce qu'il faut savoir pour aller bien
de Auteur inconnu

critiqué par Marvic, le 11 avril 2016
(Normandie - 59 ans)


La note:  étoiles
Conseils éclairés
Christophe André est un psychiatre bien connu du monde de l'édition. Auteur de plus d'une vingtaine d'ouvrages, il a rassemblé vingt témoignages de confrères, de collègues illustres dans ce guide.
Tout d'abord, pour dire que les "psys" aussi ont des soucis, des problèmes, des névroses. Pour "désacraliser" cette fonction , pour arrêter de penser qu'ils ont toutes les clés d'une vie heureuse et réussie.

Dans la première partie, "Survivre aux épreuves", les auteurs exposent leurs maux, leurs peurs, de la dépression, à la timidité, aux phobies, ils ne sont pas à l'abri. Mais ils vont aussi expliquer comment ils s'en sont sortis, les techniques qui leur ont permis de surmonter leurs épreuves.

Ce qui sera aussi, de manière plus générale le thème de la deuxième partie "S'apaiser et s'équilibrer". Que ce soit dans la vie privée, professionnelle, sociale, dans sa féminité, quelques conseils pour une vie plus sereine.

Il sera aussi question de vie sociale dans la troisième partie avec "S'épanouir dans les liens" ; apprendre à se connaître, se respecter, avec ses qualités et ses défauts.
Avec quelques chapitres particulièrement intéressants sur le rôle général de parent ou celui de maman, ainsi qu'un chapitre original et très instructif écrit par un vétérinaire sur les relations animaux-maîtres.

C'est dans la dernière partie "Continuer le chemin" que l'on trouve plus de "répétitions", pour moi la moins intéressante

Ce guide fait un tour assez complet des nombreuses difficultés de la vie ; mais la multiplicité des intervenants entraîne quelques redondances, en particulier sur les méthodes adoptées.
Certains discours sont facilement assimilables quand d'autres semblent plus exigeants sans jamais être hermétiques.
Un livre à lire, un chapitre à la fois, ou uniquement ceux qui nous intéressent.
Toutes les références sont indiquées en fin de chapitre, plus quelques pages finales pour aller plus loin.

Un livre sympathique comme l'auteur dont j'ai aimé l'humilité, la simplicité et l'humanité sur des plateaux télé.
Et je terminerai par l'une de mes phrases préférées écrite par le Docteur Bruno Koeltz : "Et puis vous savez, ça fait belle lurette que j'ai abandonné l'idée d'être parfait, il y avait beaucoup trop de travail."