L'âne en atoll
de Fred

critiqué par Kabuto, le 3 avril 2016
(Craponne - 57 ans)


La note:  étoiles
Lassitude
Malgré la belle inventivité de Fred, je me lasse des aventures de Philémon. Cette fois, c’est L’âne Anatole qui voyagera jusqu’aux lettres de l’Atlantique mais j’avoue que j’ai lu cette histoire d’un œil distrait. C’en est fini de la magie qui enchantait les premiers albums. Est-ce l’habitude ou le manque de nouveauté ? Un peu des deux je pense. J’essaierai quand même de poursuivre la série un de ces jours.