Chroniques 3 des jours entiers, des nuits entières
de Xavier Durringer

critiqué par MatthiasT, le 3 avril 2016
( - 25 ans)


La note:  étoiles
Une délectable anthologie
C'est le troisième recueil des "Chroniques", et de loin le plus convainquant, le plus long et aussi le plus dense, le plus riche et le plus complet, le plus poignant et le plus drôle aussi, le plus efficace, une irrésistible anthologie sur l'amour et la libido, le flirt et la séduction, mais aussi la rupture. L'écriture de Durringer est délectable et trouve ici un aboutissement notable, entre réalisme et fantaisie, crudité et poésie, humour et tragédie. Elle se distingue aussi par son rythme prenant, sa musicalité, ses répétitions, et ses phrases brèves et tranchantes comme des couperets. On retient notamment la scène du slip porte-bonheur qui n'a jamais été lavé, celle du modèle réticent à révéler son appareil géniteur, celle de l'homme rappelé par son ex dont il faut tuer le chien ou encore celle du conquérant fou qui ferait tout et n'importe quoi pour faire fondre sa belle.