Calvin et hobbes, tome 14 : Va jouer dans le mixer !
de Bill Watterson

critiqué par Koolasuchus, le 29 mars 2016
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
Calvin contre l'abominable monstre des neiges à deux têtes
Difficile d'être gentil à l'approche de Noël quand on est un garnement comme Calvin et que l'un de ses passe-temps favoris est de lancer des boules de neige sur sa voisine. Et si encore il n'y avait que cela, mais non, car entre les bonhommes de neige à l'apparence... particulière et les descentes en luge toutes plus folles les unes que les autres on peut vraiment dire que l'hiver est la période où Calvin est le plus déchaîné, ce qui donne en contrepartie d'excellents gags. Loin de se cantonner aux activités extérieures le jeune garçon et son tigre en peluche n'en ratent pas une non plus à la maison ou à l'école éprouvant tout autant son institutrice que ses parents. C'est donc encore une fois un très bon tome de Calvin et Hobbes avec la présence de thématiques régulières mais plus fouillées que d'habitude car les bonhommes de neige et le dilemme d'être gentil ou non pour avoir des cadeaux donnent deux très bonnes histoires s'étalant sur plusieurs strips. A côté de cela il y a également de nombreux gags indépendant les uns des autres, portant sur l'hiver, les exposés en classe, les conflits avec les parents et bien d'autres encore car Calvin connait mille et un moyens de faire tourner en bourrique son entourage, même si ça finit souvent par lui retomber dessus.

Heureusement que j'étais tout seul lors de la lecture car j'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux à force de rire devant les bêtises de Calvin et de son acolyte en fourrure, c'est vraiment un excellent moyen de se remonter le moral, ou de le garder tout simplement. Pour vous le prouver, et afin de conclure cette critique je vous laisse sur un petit extrait qui montre bien le ton de la série :

- Calvin : On peut brûler ces feuilles ?

- Père de Calvin : Non ça pollue.

- Calvin : Mais comment va-t-on apaiser les grands démons des neiges si on ne sacrifie aucune feuille ? On va avoir un hiver tiède !

- Père de Calvin : Je me demande si je préfère ton approche de la théologie ou de la météorologie.

- Calvin : Je vais aller allumer des cierges autour du toboggan pour implorer leur pitié.