Fifine et ses copines
de Emmanuel Veillet, Michel Rodrigues (Dessin)

critiqué par Bluewitch, le 23 mars 2016
(Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)


La note:  étoiles
Ne pas se prendre la tête
Comme toujours, le thème de la différence sera parlant pour les petits enfants. L'intégration faisant partie de la construction de leur identité sociale, représenter la force de la diversité est toujours un bon choix pour un album de jeunesse. Ici, il s'agit de l'histoire de Fifine, une girafe ayant le cou particulièrement long, bien plus long que celui de ses copines. Si au départ, elle s'en enorgueillit, d'autant qu'elle parvient à atteindre les feuilles inaccessibles aux autres - ce qui est très utile à la communauté - , elle devient vite le sujet de moqueries qui l'isolent progressivement du groupe des girafes lorsqu'un singe bien habile la remplace dans son activité. Vexée et triste, Fifine fait son chemin, se sentant inutile. Pourtant, c'est au cours de ses pérégrinations qu'elle découvrira toutes ses qualités et le rôle bien plus important encore qu'elle aura à jouer pour ses congénères et bien d'autres animaux encore.

Des belles illustrations colorées, un langage dynamique, une adroite construction du récit font de cet album un livre-sourire, plein de gaieté et d'optimisme où chacun trouve sa place.