Le mondial des records 2009 : Jeux vidéo
de Keith Pullin

critiqué par Koolasuchus, le 24 janvier 2016
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
Inégal
Trouvé à bas prix dans un magasin je me suis laissé tenté par ce livre, essentiellement par curiosité. Ce dernier présente donc des records liés aux jeux vidéo en se focalisant plutôt sur des genres et des séries en particulier. Ainsi les jeux de courses, de guerre ou bien encore de super-héros sont mieux représentés et disposent de plusieurs pages contrairement aux jeux de combats ou de sports par exemple qui doivent s'en contenter de deux. Il y a également une partie sur l'histoire des jeux vidéos et plusieurs dossiers se concentrant sur des thématiques annexes telles que la censure ou les liens entre les jeux vidéo et le cinéma. Enfin les dernières pages sont consacrées aux meilleurs scores de différents jeux et de différents genres allant de Mario Kart à Castlevania, mais, datant d'il y a déjà quelques années, il est fort possible qu'une grande partie de ces scores aient changé et c'est plutôt rébarbatif à lire car c'est juste une longue liste.

Richement illustré il est très plaisant à regarder mais un peu moins à lire par contre, en effet j'ai trouvé que la présentation des textes faisait quand même assez fouillis avec des cadres et des encarts dispersé un peu partout. Pour ce qui est du contenu c'est plutôt inégal, certaines parties sont très intéressantes, d'autres relèvent plutôt de l’anecdote, bien que parfois ce soit assez amusant, et certaines n'apportent vraiment rien et sont là vraiment pour faire remplissage. Après quelques recherches je me suis rendu compte qu'il n'y avait que deux versions de ce livre, celle-ci et celle de 2008, ce spin-off du livre Guinness des records n'a pas dû avoir un franc succès et cela ne m'étonne pas beaucoup car même s'il est sympa à lire et permet d'apprendre quelques petites choses sur les jeux vidéos il n'est vraiment pas indispensable. C'est donc un ouvrage qui peut être intéressant si l'on souhaite se faire une bibliographie sur les jeux vidéos mais qui souffre quand même de pas mal de lacunes et qui n'est donc ni franchement bon, ni franchement mauvais.