Les arts premiers
de Jean-Jacques Breton

critiqué par Veneziano, le 10 janvier 2016
(Paris - 40 ans)


La note:  étoiles
Les arts des pays non européens
Les arts premiers ou primitifs, selon les acceptions et ce qu'on veut exprimer, viennent de tous les continents, sauf de l'Europe. Cela leur fait déjà un premier point commun. La statuaire et les masques y constituent toujours une dominante, sans jamais être exclusifs. Les poupées, ouvrages, outils de la vie quotidiennes, représentations des divinités prennent la forme d'objets variés.
Ce petit ouvrage d'une édition pédagogique de poche bien connue retrace, par continent et grande région, les lignes caractéristiques des créations artistiques traditionnelles et leur évolution. Ce tour du monde rapidement mené donne envie d'approfondir ses connaissances sur une série de mondes peu connus. Il est achevé sur les quelques musées présentant des collections relevant de ces arts.
L'objectif de ce petit livre est de donner des clés, des repères généraux pour se retrouver dans chacune de ces civilisations. Il est enrichissant et invite à approfondir. On passe de l'Amérique du Nord à la Mésoamérique, pour passer à l'Afrique, l'Océanie, l'extrême-orient, en allant de plus en plus vite à chaque fois, les arts de l'extrême-orient constituant une spécialité en elle-même.
Sont ainsi dressées une série de petites monographies courtes, à la passion communicative, et à l'expression fort claire. Il n'y a qu'à se laisser guider. Après, on sent la limite de l'exercice, tenant à l'espace.