Passage du Désir de Dominique Sylvain

Passage du Désir de Dominique Sylvain

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 9 janvier 2016 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 300ème position).
Visites : 676 

Un bon roman pour commencer la série des enquêtes de Lola et Ingrid !!!

Je lis des romans policiers depuis longtemps et avec les lectures mes goûts se sont précisés. Il est important de le dire car, bien sûr, cela explique après quelques remarques faites sur un roman ou un autre. Je suis donc amateur, pour ne pas dire grand amateur devant l’Eternel, des romans noirs, des romans à énigme(s) et des romans d’ambiance. Les thrillers et les romans policiers historiques sont moins mon genre même si j’en consomme quand même quelques-uns chaque année…

Une personne me demandait ce que j’aimais dans ces romans alors que souvent ils étaient peuplés de maniaques, d’assassins, de psychopathes et autres tordus… Question diablement pertinente ! Y a-t-il d’ailleurs une réponse absolue à cette interrogation ? J’ai le sentiment de lire des livres et que chacun m’apporte, à un moment donné, des satisfactions. Parfois c’est d’ordre intellectuel, mais ce peut-être aussi poétique, spirituel, social, politique, humain, religieux… et c’est sans limite ! Il y a dans ces lectures de la fiction, de l’essai, de la bande dessinée, du livre illustré, des ouvrages d’art… Qu’importe !

Quand j’ai relu ce roman, Passage du désir, j’ai d’abord eu le sentiment de pénétrer dans un petit restaurant populaire, Aux belles de jour comme de nuit, chez Maxime Duchamp, de m’y asseoir et de me faire servir un bon verre de Sancerre en attendant l’andouillette AAAAA du chef… Réellement, c’est ce que j’ai ressenti en commençant ce roman. Alors, du coup, après, qu’importe si le scénario n’est pas parfait, tant pis si certains personnages ne sont pas assez crédibles, il ne me restait plus qu’à attendre le dessert mais seul cette fois-ci car Lola, elle, n’aime pas le sucré…

Ah, j’oubliais, vous ne connaissez pas la fameuse Lola… pourtant incarnée dans deux téléfilms par Muriel Robin. Faisons donc les présentations. Lola est en fait l’ex-commissaire Jost, jeune retraitée de la police. Les raisons exactes de son départ de la police arriveront au fur et à mesure et seront largement précisées le moment venu, donc ne spoilons pas ! Elle habite à Paris, non loin de ce petit restaurant dont je vous parlais… Une de ses voisines ou presque est Ingrid Diesel, masseuse, attention ne le criez pas sur les toits car elle n’est pas réellement déclarée… Ingrid a une autre activité que vous découvrirez en cours de roman donc motus et bouche cousue !

Le quartier est bien sympathique et sans être une description exacte de Paris, vous allez pouvoir reconnaître certains lieux. Quant au voisinage, plutôt bien décrit, vivant et réaliste, il sera un des attraits de cette série policière… Le psy et son chien Sigmund est à noter car le dalmatien est souvent pris en charge par Ingrid ou Lola. J’ai oublié de préciser qu’Ingrid est jeune et américaine ce qui provoquera de nombreux jeux avec les mots, les sonorités, les expressions françaises ou américaines…

Alors, bien sûr, dans ce cadre, un meurtre va arriver. Il parait que c’est le propre des romans policiers. Non ? Un meurtre cruel qui va toucher une jeune femme et nous voilà pris dans une enquête incroyable car l’ancienne commissaire s’est mis en tête avec Ingrid de trouver la vérité… il faut dire que la police avait posé des soupçons sur leur ami commun Maxime Duchamp, restaurateur… Non mais, il fallait faire quelque chose !

Alors, comme il s’agit d’un roman policier, plutôt à énigme et intrigue sociale avec une pointe d’humour, je ne peux pas vous en dire plus sans briser net le mécanisme du suspense construit par l’auteure Dominique Sylvain.

J’ai bien apprécié cette ambiance, adoré la façon dont la romancière joue avec nos sens car elle suscite chez le lecteur tous les sens, y compris le toucher. Ingrid n’est-elle pas masseuse ? Une belle écriture au service d’une intrigue policière classique, un bon roman qui peut-être n’est policier que pour justifier son écriture car le plus important est ailleurs… provoquer la rencontre improbable entre deux personnages atypiques, Ingrid et Lola… moi, j’aime !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une enquête de Lola Jost et Ingrid Diesel

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Duo de choc !

8 étoiles

Critique de Coper (, Inscrite le 2 octobre 2014, 34 ans) - 2 septembre 2016

Lola et Ingrid, deux personnages diamétralement opposés vont mener leur petite enquête sur le décès de Vanessa, jeune fille du quartier pour sauver/protéger leur ami commun Maxime...

Je ne suis pas une grande "fan" de ce type de roman policier mais l'intrigue est tout de même bien ficelée et les personnages restent très emblématiques.

Outre cet improbable duo féminin, j'ai surtout apprécié l'ambiance du livre et le contexte, les rues de Paris, la vie de quartier... au fil des pages, le lecteur plonge dans cet univers et c'est très agréable !

Forums: Passage du Désir

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Passage du Désir".