Le givre et la cendre de Jasna Samic

Le givre et la cendre de Jasna Samic

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Ddh, le 9 janvier 2016 (Mouscron, Inscrit le 16 octobre 2005, 78 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 249 

Sarajevo - Paris : la vie dure pour les "apatrides"

Le givre suggère un froid intense qui recouvre tout, même la cendre qui suggère la mort par le feu.
Jasna Samic est née à Sarajevo mais vit à Paris ; elle est spécialiste des langues orientales et du soufisme.
En 1990, à Paris, la narratrice est journaliste à RFI (Radio France Internationale) où elle assure des reportages sur les écrivains de l’ex-Yougoslavie. Elle-même se retrouve à de nombreuses reprises à Sarajevo, sa ville natale, où son père se trouve in articulo mortis à l’hôpital. La vie de Visna, la narratrice, n’a pas été et n’est pas toujours rose : l’après Tito n’est pas spécialement un progrès. Des luttes ethniques gangrènent la vie quotidienne. La corruption règne à Sarajevo et dans les environs.
Visna découvre le journal intime de son père qui relate sa vie durant les années de guerre 40/45.
Le journal intime de son père est facilement reconnaissable grâce aux caractères en italique. Ce roman bouleverse le lecteur par la force de caractère de la narratrice face à son entourage rébarbatif. Il fallait une dose de courage pour faire face à la guerre civile et ne pas se plier aux habitudes quotidiennes ! La vie sentimentale de Visna est étalée en des caractères crus sans être triviaux.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le givre et la cendre

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le givre et la cendre".