Judge Dredd: The Dark Judges
de Alan Grant, John Wagner, Brian Bolland (Dessin), Brett Ewins (Dessin), Cliff Robinson (Dessin)

critiqué par Superhuman, le 4 janvier 2016
( - 24 ans)


La note:  étoiles
"Ils sont là !"
Les méchants de cette histoire commencent par dessouder tout le monde dans une boîte de nuit: ils sont méchants, fourbes, et aussi vicieux, et surtout parce qu'ils ne sont simplement pas humains !..

Le thème paraît déja vu mais ce volet des aventures de Juge Dredd contient tous les éléments d'un parfait pulp, en plus d'être un parfait exemple du comic qui a donné jour à ce personnage controversé. Mais la perle de THE DARK JUDGES est de faire largement apparaître ma préférée, la psy Juge Anderson qui devra lutter et aller au-delà d'elle même afin d'arrêter les vilains de ce récit à épisodes.

Juge Death, Juge Fire, et son autre petit copain font donc tout ce qu'ils veulent dans une société envahie par le marketing et par le commerce à tout crin; que gangrène d'ailleurs aussi un absurde récurrent qui revient régulièrement parmi l'intrigue, comme si tout cela avait été conçu pour notre bien.

Comme quoi Juge Dredd n'est peut-être pas qu'un personnage de comic un peu débile sinon rigolo, et enfin sa ville Mega-City 1 ne ressemble que trop à notre monde...


*Uniquement en V.O.