Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie : l'autel des élites de Laurent Glauzy

Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie : l'autel des élites de Laurent Glauzy

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Le rat des champs, le 3 janvier 2016 (Inscrit le 12 juillet 2005, 67 ans)
La note : 1 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 1 318 

Un déplorable catalogue de ragots

Le complotisme est dans l'air du temps, chacun connait quelqu'un qui connait quelqu'un qui lui-même a accès à des informations qui sont cachées au commun des mortels. Prétendre savoir ce qu'ignorent les autres donne aux minus l'impression d'avoir une plus-value, une aura particulière, ça pose son homme. Le nouvel ordre mondial, le Bilderberg, les illuminatis, la Franc-Maçonnerie font rêver des imbéciles qui aimeraient dominer le monde et qui fantasment sur le pouvoir qu'ils pourraient avoir s'ils faisaient partie du "club".

Toutes ces sociétés secrètes ou discrètes, réelles ou imaginaires, existant encore ou disparues depuis des siècles comme les illuminatis de Bavière, sont accusées par les adeptes des théories du complot de commettre des crimes abominables, de boire dans des crânes de fœtus avortés du sang de jeunes vierges égorgées après avoir été sauvagement sodomisées, de préparer la prise de pouvoir et le gouvernement de Satan sur le monde.

L'auteur de ce navrant reportage n'a rien découvert, rien inventé, n'a pas fourni le moindre effort, il s'est contenté de répertorier sans le moindre esprit critique des ragots qui fleurissent dans la sous-littérature et depuis peu sur le web. De l'abbé Barruel aux sites complotistes d'extrême-droite qui pullulent sur la toile en passant par Léo Taxil, la matière est immense, et la répercuter sans vérifier les sources est absolument ridicule et indigne d'un travail d'investigation. Ceux qui me connaissent savent bien que je suis loin d'être un clérical et un admirateur de la papauté, et c'est pourquoi je vais choisir le cas de Jimmy Savile pour illustrer la méthode employée par l'auteur de ce torchon. Jimmy Savile était un personnage fantasque. Il a été décoré en 1990 par le pape Jean-Paul II pour une action caritative réelle et indubitable, ayant permis de récolter 50 millions d'euros. Manque de pot, en 2009, soit 19 ans plus tard, plusieurs personnes ont déposé plainte contre lui pour des agressions sexuelles, et l'action publique s'est éteinte à sa mort en 2011. Les 34 viols dont il a été accusé n'ont donc jamais été démontrés, mais l'affaire a fait scandale outre-Manche. Les conclusions qu'en tire l'auteur de ce bouquin, c'est que Jean-Paul II, sans doute parce qu'en tant que pape, il devait être en relation avec Dieu, était forcément au courant du côté "diabolique" du personnage.

Le rapport entre Jean-Paul II et la Franc-Maçonnerie, forcément satanique? Euh... Ah, oui, mais c'est bien sûr, Savile était un "ami des loges". Qu'est-ce que ça veut dire, être un ami des loges? Était-il un frère trois-points? Où sont les preuves de son affiliation? L'auteur glisse et esquive. Sa logique perverse est de sous-entendre que si Savile, un "ami des loges" a été décoré par Jean-Paul II, ça signifie que ce dernier lui aussi, était proche de la Franc-Maçonnerie, et même peut-être maçon lui-même. D'ailleurs, comme dit ma concierge, qui se ressemble s'assemble, donc Jean-Paul II était un suppôt de Satan, CQFD.

Je pourrais citer de multiples autres exemples du manque de sérieux de cet auteur qui est lié à la droite catholique française la plus dure, mais est-ce vraiment utile? Disons pour faire court que le sieur Laurent Glauzy fait partie de ceux qui pensent que depuis le concile Vatican II, les différents papes qui se sont succédé sur le trône de saint Pierre ont fait soumission à Satan.

Pour démontrer que la Franc-Maçonnerie est diabolique, l'auteur emploie les clichés habituels, une déclaration douteuse d'Albert Pike, qui si elle était authentique, n'engagerait que lui-même, des ragots sur le 33e degré du rite écossais ancien et accepté selon lesquels la cérémonie serait basée sur des viols et des meurtres rituels d'enfants, une soi-disant découverte d'ossements d'enfants sous la maison de Benjamin Franklin, etc, etc, ad nauseam.

Un autre exemple: en 1941, on aurait découvert le cadavre momifié d'une fillette de 7 ans dans les locaux d'une loge maçonnique à Béziers. J'ai donc fait une petite recherche sur cette anecdote, et la seule source que j'ai trouvée c'était des documents de propagande anti-maçonnique publiés entre 1941 et 1944 par le gouvernement de Vichy... Considérer ça comme une source fiable en dit long sur l'auteur.

Le parti-pris et de le manque de sérieux sont évidents. In fine, si chacun voit le monde à travers le prisme de sa propre personnalité, on peut sérieusement se poser des questions sur la morale de ceux qui soupçonnent et accusent sans preuve autrui de se livrer à de tels crimes. L'effet miroir, sans doute.

Consternant. Une demi-étoile parce qu'il n'y a pas moyen de mettre moins.

Message de la modération : Autoédition probable

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie : l'autel des élites