Les profs, tome 1. Interro surprise
de Erroc (Scénario), Pica (Dessin)

critiqué par Vince92, le 24 avril 2019
(Zürich - 41 ans)


La note:  étoiles
Le premier d’une (trop) longue lignée
Au cours des années 2000, les nouvelles éditions Bamboo ont créé de multiples séries se fondant sur les stéréotypes de certaines professions emblématiques (les Gendarmes, les Pompiers,… , et donc, les Profs). Nous voici donc avec le premier tome d’une série qui en compte désormais 21 (avril 2019)… avec les mêmes auteurs aux commandes (Erroc au scénario et Picca au dessin)… autant dire que les albums se suivent et se ressemblent tous un peu.
Si on pouvait sourire aux blagues faciles d’un humour qui se fonde sur les stéréotypes véhiculés par la profession, les tribulations d’Antoine Polochon et de Gladys la prof d’anglais ont depuis longtemps cessé de m’amuser. Une série pour des adolescents qui peuvent parfois se retrouver dans les situations décrites (impossibilité pour les profs de faire cours face à des élèves présentés comme sauvages ou complètement ingérables) et qui cherchent une lecture de divertissement facile et peu exigeante. Une binge bande-dessinée en quelque sorte.