Supreme Power, Tome 3 : Docteur Spectrum
de Sarah Barnes (Scénario), Travel Foreman (Dessin), Greg Tocchini (Dessin)

critiqué par Superhuman, le 17 décembre 2015
( - 24 ans)


La note:  étoiles
"Tu ne seras plus seul."
Grand opus de la série Suprême Power, Dr Spectrum, dont l'auteure est une femme (Sarah "Samm" Barnes), remet les pendules à l'heure une fois pour toutes pour tous ceux qui croyaient que la créativité ou l'impertinence du comic était moribonde, tout en ajoutant d'autres ingrédients autrefois réservés au drame familial: oeuvre complète, ce volet 3 renouvelle donc également une mythologie superhumaine que l'on aurait pensée autrefois surtout digne de héros vus et revus au cinéma, et que l'on destine surtout au public teen - pas toujours instruit, donc...

Il y a aussi beaucoup de dérision dans cette genèse, Sarah Barnes ne se gêne pas pour tacler une armée nationale encombrée d'officiels pompeux et pourtant incapables, à la merci des finances de son ordre ainsi que tout mercenaire. Sans compter une critique du monde médical particulièrement adéquate ! Une critique sociale aiguë mais pas lourdingue comme c'est souvent le cas, une nonchalance de genre qui frise l'irrespect sinon le pastiche, un fin graphisme né de la plume du dessinateur Travel Foreman qui ne fait pas que décrire, et enfin énormément d'audace, il y a tout cela dans Dr Spectrum, ce qui ne fait que renforcer son coté culte avant l'heure.

Dommage que sa nature inédite ne lui ai pas permis d'être diffusé comme bien d'autres tellement plus insipides et vendus partout, dans la direction d'un grand-public universel.


synopsis

Le colonel John Ledger participe à des tests menés sur un étrange cristal trouvé dans un vaisseau alien. Et un jour, c'est l'incident. La pierre s'ancre sur la main du soldat, qui en quelques minutes, tombe dans un profond coma. Il finira par se réveiller et se métamorphoser en un être surhumain rebaptisé Docteur Spectrum. Mais qu'est-il vraiment arrivé à Ledger lorsqu'il était inconscient ? Sarah Barnes et Travel Foreman vus racontent les origines du Docteur Spectrum, sous l'égide du créateur du personnage, J. Michael Straczynski.