La clef sous la porte de Pascale Gautier

La clef sous la porte de Pascale Gautier

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Hcdahlem, le 9 décembre 2015 (Inscrit le 9 novembre 2015, 60 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 667ème position).
Visites : 1 336 

La clef sous la porte

Chronique de la vie ordinaire en province, ce roman porte un regard amer sur les vies des petites gens. Loin de grands rêves de gloire, d’ambitions démesurées ou d’un destin fabuleux, le quotidien de José, Ferdinand, Auguste et les autres se limite surtout à se plaindre. Toute la litanie des petits soucis et des grands débats y passe : les impôts, les étrangers, la sécurité, les coût de la vie, la hiérarchie, la vie de couple, l’éducation ou encore la difficulté qu’il y a à communiquer avec les adolescents. Carla, la fille de Ferdinand, en est du reste l’illustration, presque jusqu’à la caricature. Elle est déjà sans illusions et presque sans avenir. C’est du moins l’impression de son géniteur : « C’est toujours facile de critiquer. Il sait qu’elle le prend pour un vieux débris. Depuis des siècles, la majorité des gens râle parce qu’elle n’a pas les mêmes avantages que ceux qu’elle envie. Ce n’est pas par conviction, idéal et tout le bazar. Il n’est quand même pas né de la dernière pluie, Ferdinand ! »
Seulement voilà, il arrive un jour où l’envie de se débarrasser de ses chaînes l’emporte sur la peur de l’avenir. Le jour où on se dit qu’après tout, on n’a plus rien à perdre, que quitte à mourir au moins on aura vécu quelque chose d’intéressant. Faut-il vraiment prendre son ticket dans la salle d’attente ? Faut-il vraiment accourir dès que sa mère annonce qu’elle est à l’article de la mort ? Faut-il continuer à vivre avec une épouse qui vous trompe allègrement ?
En répondant par la négative, l’auteur nous donne à goûter le parfum de l’évasion, (même s’il ne s’agit que d’une escapade au volant d’une camionnette) et nous offre une salutaire bouffée d’air du large. Vivifiant !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La clef sous la porte [Texte imprimé], roman Pascale Gautier
    de Gautier, Pascale
    Joëlle Losfeld / Littérature française (Paris. 2004)
    ISBN : 9782072624827 ; EUR 16,50 ; 20/08/2015 ; 192 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Agaçant

4 étoiles

Critique de Faby de Caparica (, Inscrite le 30 décembre 2017, 57 ans) - 11 juillet 2019

" La clef sous la porte " de Pascale Gautier (224p)
Ed. Folio

Bonjour les fous de lectures .....

Et bien voici un livre à la fois " page turner " et décevant !!
"Page turner " car la lecture glisse et on tourne les pages espérant que quelque chose se passe
Décevant .... parce que RIEN NE SE PASSE ou si peu !!!

Alors ce sont 4 ronchons ( 3 hommes et une femme), blasés de tout, ils subissent la vie. Ils ne comprennent plus grand chose aux valeurs actuelles ( d'ailleurs ils ne le cherchent pas ) , tout les agace, les déçoit.
Il y a Ferdinand, coincé, dans un bled de plus en plus glauque, entre une ado détestable et une femme qui ne l'aime plus .
Auguste, instit. célibataire qui subit les sarcasmes de ses vieux parents.
Agnès, qui attend en vain que son amant quitte sa femme et qui se morfond dans son appartement minable. Elle ne se supporte plus pas plus que les autres.
Et enfin José qui ne sort quasi plus de chez lui et qui regarde la TV en boucle.

Au début, c'est amusant de les lire ces vieux ronchons. Rien ne trouve grâce à leurs yeux , ils ont leur mot sur tout et parfois ne sont pas loin de la vérité.
Tous les 4 ils rêvent d'un autre monde, l'imaginent.
Et c'est là que cela part en vrille .. ils restent dans leur imaginaire, leur espoirs de changement et d'une autre vie ne dépassent pas leurs rêves.
Cela en devient étouffant , lassant.

On aurait tellement aimé les voir bouger, plus rien ne les retenait dans leur vie actuelle qu'ils subissaient .. pourquoi ne pas se prendre par la main au lieu de continuer ce lamento incessant ?
Ils étaient libres ... mais pas très téméraires .. la routine même exaspérante rassure .. Mais est-ce ça la vie ?

La lecture, bien que facile d'accès , est vite devenue plombante pour le moral !! et je n'ai ressenti que très très peu d'empathie pour ces 4 tristes sires.
On nous annonçait un livre caustique ... oui bof , j'y ai cru, je cherche toujours !!!

En fait, je me demande quel est l'intérêt d'un tel récit ?

Notez que je dois être un peu maso car j'avais déjà lu " Les vieilles " de la même auteure et ... franchement moyen !

On s'y croirait !

9 étoiles

Critique de Ddh (Mouscron, Inscrit le 16 octobre 2005, 78 ans) - 12 août 2016

On met « La clef sous la porte » quand on abandonne un lieu pour un autre. Les personnages de ce roman se sentent en hostilité envers leur entourage. Tout a tellement changé !
Auguste, Ferdinand, Agnès et José sont les quatre protagonistes qui se démènent dans ce roman. Ce qui les réunit ? Leur mal-être quant à leur environnement particulier bien qu'ils n'aient aucun lien entre eux. Auguste est le fils de Jeanne-Marie et Néné et ses parents ne sont pas faciles et plutôt envahissants. Ferdinand a maille à partir avec sa femme Martine et sa fille Carla, une grande ado rebelle. Agnès a des soeurs « chiantes » qui la harcèlent pour qu'elle se rende au chevet de sa mère. José est au bout du rouleau : ses ennuis de santé le rattrapent.
Beaucoup d'humour, comme toujours chez Pascale Gautier ; c'est un plaisir de lecture. Le monde d'aujourd'hui qui est décrit est tellement vrai ! Ce roman est un régal pour les quinquas... et les autres. De plus, il nous fait réfléchir sur nos conditions de vie.

Forums: La clef sous la porte

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La clef sous la porte".