Largo Winch - tome 20 - 20 secondes de Jean Van Hamme (Scénario), Philippe Francq (Dessin)

Largo Winch - tome 20 - 20 secondes de Jean Van Hamme (Scénario), Philippe Francq (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Septularisen, le 29 novembre 2015 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (32 054ème position).
Visites : 1 017 

LE DERNIER VAN HAMME ?

Ce vingtième volume de la série Largo Winch reprend exactement là où s’était arrêté le volume précédent.
Largo Winch est désespérément à la recherche de la belle Saïdée, dont il est tombé éperdument amoureux.

Ce qu’il ignore c’est que celle-ci est retenue prisonnière par Reynolds son agent traitant de la CIA, pour l’empêcher de prévenir Largo Winch du complot qui se trame contre lui.
En effet, Saïdée avait infiltré le groupe djihadiste de l’imam salafiste Abdul Ahmad, qui projette de tuer Largo Winch et avec lui l’entièreté du Big Board.

Ne pouvant plus compter sur Saïdée pour leur attentat suicide à la bombe, ceux-ci ont engagé leur « plan B », qui consiste à faire exploser une bombe préalablement cachée dans le socle de la statue achetée par Largo Vinch, à la sculptrice romaine Domenica Leone.

L’attentat doit avoir lieu au dernier étage de la « Winch Tower » de Londres, au cours de la première réunion du Big Board, alors que Largo Winch s’apprête à présenter à tous les articipants, la nouvelle DG de la flotte marchande du « Winch Group », le Capitaine Hanni Veenstra…

Le scénario de ce volume de Largo Winch nous réserve quelques surprises en effet pour la première fois le personnage de Largo s’efface presque entièrement, laissant la place aux nombreux personnages féminins Saïdée Gayel, la sculptrice Domenica Leone, Silky, Eleanor Pennywinkle et surtout le nouveau président de la flotte marchande du « Winch Group », le Capitane Hanni Veenstra, qui me semble la seule véritable innovation dans cet album, et qui va sans doute devenir un personnage des plus importants dans les prochains albums…

Les dessins de Philippe FRANCQ sont toujours aussi beaux, les traits fins, l’encrage bon et il nous prouve comme toujours qu’il sait toujours aussi bien dessiner les visages et les nus féminins.

Attention, une fois n'est pas coutume, M. Van HAMME réussit, tout de même ici, à nous surprendre un peu, en effet cette série ne se présente pas en dyptique, mais présente un « cliffhanger » et donc certainement une suite a ce deuxième volume.

La rumeur court sur le fait que ceci est le dernier album de la série Largo Winch scénarisé par Jean Van HAMME (76 ans au moment où j'écris ces lignes), et peut-être même le dernier scénario de M. Van HAMME tout court!…
M. Éric GIACOMETTI (belge de 53 ans, au moment où j'écris ces lignes, ex journaliste et ex romancier), serait donc le scénariste de "L'étoile du matin", le prochain épisoe de la série Largo Winch. Vrai ? Faux ? Un peu des deux sans doute, et sans doute aussi une bonne raison en plus, pour ne pas bouder cet album, malgré un scénario un peu faible et des plus classiques, mais toujours dans la veine des 19 précédents…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Belle volte-face

8 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 24 janvier 2016

Après une première partie un peu décevante (chassé croisé), cet album renoue avec les meilleurs de la série: du rythme, de l'humour, de l'action, des situations qui pourraient, si on force le trait être finalement assez réalistes.

Les sorts réservés à l'imam et à l'agent double Reynolds sont à cet égard assez stupéfiants. Largo devrait s'inquiéter... il a trouvé un ennemi sans scrupule et, semble-t-il, assez malin pour pouvoir lui jouer des mauvais tours à l'avenir. Les derniers strips de l'album laissent deviner une suite à

L'autre aspect assez amusant est la galerie d'anciens personnages qui défilent dans cet album anniversaire puisque ça fait 25 ans que la série existe. Du coup, ça donne envie de retourner voir les premiers albums de la série!

Un beau retournement de situation donc pour Van Hamme qui signe au final ses adieux sur une histoire bien ficelée. Les caricatures ne manquent pas bien sûr, mais c'est un pur moment de divertissement, et c'est ce que le lecteur demande quand il ouvre un album de Largo Winch!

Un Largo fatigué

7 étoiles

Critique de Hervé28 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 48 ans) - 29 novembre 2015

Après un diptyque plus que décevant, Jean Van Hamme nous offre ici un histoire d'actualité, qui se tient.On peut cependant reprocher quelques aspects qui malheureusement deviennent redondant dans cette série comme les photos compromettantes qui finissent par lasser .
Je ne peux que saluer l'apparition tonitruante d'un nouveau personnage comme Hanni Veestra, très atypique . Par contre, je ne peux que regretter le manque de présence et de charisme de Largo Winch, assez passif dans cet opus, qui semble manipulé par tout le monde et perdre un peu de son aura.
Reste la tentative de Jean Van Hamme à travers Simon, de renouer avec l'époque des albums de la grande époque, , mais peine perdue.. cette touche d'humour reste infime dans cette aventure.
Malgré tout, le thriller est de bon niveau mais, je regrette que la fin reste trop ouverte (il ne s'agit pas en effet d'un diptyque, comme d'habitude) pour que l'histoire soit vraiment terminée. Trop d'intrigues ne trouvent pas leurs fins dans cet album comme si les éditions "Dupuis" avaient accroché le lecteur pour qu'ils achètent le prochain "Largo Winch" post Van Hamme.
Par contre, le dessin de Philippe Franck est toujours aussi nerveux, aussi dynamique et j'ai adoré la couverture assez dépouillée de cet album.

L'andropause de Largo

6 étoiles

Critique de Le rat des champs (, Inscrit le 12 juillet 2005, 67 ans) - 29 novembre 2015

Dans cet album, Largo ne fait strictement rien, à part rêver comme un collégien à la belle Saïdée. Pas de poignards sortis des manches éjectés sur les méchants, pas de course poursuite, pas de plongeon dans l'eau glacée, non, non, Largo n'est plus le même, l'amour rend un peu bêta, on dirait.
Par contre, du côté des femmes ça décoiffe, même Mrs Pennywinckle s'y met, c'est tout dire. Il y a une nouvelle arrivée dans ce petit monde, une femme bodybuildée, commandant de la marine de son état, et toujours la jolie Saïdée qui court comme une dératée pour sauver la vie du beau Largo. Enfin, tout rentre dans l'ordre, les méchants sont bien punis, mais ils l'avaient mérité, les gentils sont récompensés, ils l'avaient mérité aussi.

L'album se termine sur une suggestion que Van Hamme fait à son successeur, qu'il saisira ou non,toutes les options sont possibles. Et évidemment, ça va sans dire, les dessins de Philippe Francq sont aussi somptueux que d'habitude.

Forums: Largo Winch - tome 20 - 20 secondes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Largo Winch - tome 20 - 20 secondes".