La folie des anges de Henri Troyat

La folie des anges de Henri Troyat

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Dirlandaise, le 9 novembre 2015 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 62 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 622 

Une vieille dame et une chatte

Une ancienne actrice devenue une très vieille dame vit seule dans un petit appartement douillet dont le loyer est acquitté par sa fille unique Héloïse. Aline Aubier n’a jamais été économe et elle a donc la chance de pouvoir compter sur Héloïse pour assurer ses vieux jours. Agathe la bonne lui est toute dévouée et elle remplit les fonctions de dame de compagnie et d’infirmière en plus des tâches ménagères. Aline n’est pas malheureuse mais elle constate que sa vie est bien monotone. Sa fille lui parle au téléphone deux fois par jour et surveille sa santé de près mais il manque quelque chose dans la vie de la vieille dame. Bien sûr, les souvenirs sont nombreux et Aline consulte souvent son album de photographies qu’elle montre à Agathe avec fierté. Un jour, une petite chatte perdue est trouvée par le concierge et Aline décide de l’adopter en dépit du fait que le numéro de téléphone des propriétaires de l’animal soit inscrit sur une médaille attachée à son collier. La petite chatte illumine la vie d’Aline jusqu’à ce que…

Charmant roman d’Henri Troyat, une valeur sûre lorsqu’on ne sait plus que lire. L’écriture est vivante et alerte comme à l’accoutumée chez cet écrivain et les personnages évoluent dans un cadre parisien fort bien décrit. Un roman sur la solitude de la vieillesse et le naufrage inévitable réservé à tout être humain ayant traversé la vie et accumulé les années. Un roman sur la maladie d’Alzheimer et ses conséquences pour la vie des proches de la personne atteinte.

Enfin c’est Troyat donc c’est bon !

« Une fois dans l’appartement, le chat saute à terre et fait le tour de la chambre en inspectant les recoins. Il est déjà chez lui. Son sans-gêne seigneurial enchante Aline. Elle y voit une muette déclaration d’amour. Quand il revient à elle pour se faire caresser, elle s’avise qu’il porte un collier et une médaille. Sur cette médaille, un numéro de téléphone et un nom : Cléo. Ce n’est donc pas un chat, mais une chatte. Tant mieux ! décrète Aline. Les chattes sont plus tendres ! »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La folie des anges

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La folie des anges".