Skins Party de Timothé Le Boucher

Skins Party de Timothé Le Boucher

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Pucksimberg, le 31 août 2015 (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 37 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 526 

More sex, more drinks, more freedom

La couverture est accrocheuse, lumineuse, sensuelle et le contenu l'est tout autant. Timothé le Boucher n'a pas froid aux yeux et décrit ces nouvelles fêtes très à la mode sans limites. Débauche assurée et jouissance totale. On se drogue, on fume, on s'éclate sexuellement. La liberté est centrale dans ces fêtes où l'on se désape rapidement, où l'on danse en passant de bras en bras, on viole aussi quand cela s'y prête.

Timothé le Boucher découpe son roman graphique en plusieurs chapitres, chacun centré sur un personnage. On pourrait croire qu'il additionne des scènes sans aucun lien les unes avec les autres, mais il n'en est rien. Dans chaque histoire, il y a des personnages en toile de fond qui deviennent essentiels dans une autre histoire. Il y a les jeunes extravertis, les fêtards, les plus timides qui en viennent parfois à commettre des actes graves. L'air de rien, ce roman graphique n'est pas léger, viol, humiliation, coup de folie, violence sont au centre même de cette oeuvre qui peut indisposer, voire choquer. Certains critiques affirment retrouver l'atmosphère des premiers romans de Bret Easton Ellis.

Les dessins sont très réussis, les visages très expressifs et la beauté des personnages est assez envoûtante. Malgré l'horreur de certaines scènes, Timothé le Boucher esthétise ses protagonistes. Il fait même preuve de justesse dans ses descriptions, sans tomber dans les clichés, comme ces gays photographiés en pleins ébats, qui très vite reprennent le dessus en piégeant l'intrus. On ne tombe donc pas dans des scènes attendues et traitées de nombreuses fois. Les couleurs aussi choisies par l'artiste électrisent complètement les pages de ce roman graphique et donnent l'impression au lecteur d'être sous l'emprise d'une substance illicite. Timothé le Boucher est très jeune et pourtant fait preuve de maturité, le scénario est bien ficelé, on passe d'une histoire à l'autre avec habileté et on est assez effrayés de voir cette jeunesse sombrer dans la débauche et dans la folie. C'est surtout une jeunesse prise dans une société qui va trop vite qui est décrite ici.

De nombreuses scènes pourraient heurter un lecteur sensible, vous êtes prévenus ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Skins Party

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Skins Party".