Le jeu de Ripper
de Isabel Allende

critiqué par Pascale Ew., le 5 août 2015
( - 50 ans)


La note:  étoiles
Un thriller à la sauce Allende
Une série de meurtres sont perpétrés de manière rituelle et pourtant différentes, laissant derrière eux un message caché qu'un club de jeunes tente de déchiffrer en communiquant par internet. Amanda Martin en est la meneuse. Elle est secondée par son grand-père. Sa maman, Indiana Jackson, est une sorte de guérisseuse ésotérique (utilisant aussi bien les massages que l'aromathérapie, les aimants et les pierres). Elle a beaucoup de succès auprès des hommes, qui viennent à ses séances pour tenter de la séduire. Pourtant, Indiana sort avec Alan Keller. Parmi ses adorateurs, se trouve Ryan Miller, un ancien Navy seal, ayant perdu une jambe en Afghanistan, reconverti en agent secret et perpétuellement flanqué de son fidèle malinois Attila, également mutilé de guerre. Entre ces deux hommes, le cœur d'Indiana balance… jusqu’au jour où leur destin bascule !
Bob Martin, le père d'Amanda, est inspecteur de police et travaille également à élucider ces crimes.
Isabel Allende ne nous avait pas habitués à ce genre littéraire, fort réussi ! Le suspense est au rendez-vous. Par contre, le lecteur se perd entre tous les personnages et peine à s'y retrouver. D'un autre côté, cela l'empêche également de trouver le coupable trop rapidement.