Manifeste pour les hommes qui aiment les femmes de Laure Adler

Manifeste pour les hommes qui aiment les femmes de Laure Adler

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Veneziano, le 23 juillet 2015 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (43 239ème position).
Visites : 766 

Portraits d'hommes qui militent pour les femmes

Laure Adler remercie les hommes qui défendent les droits des femmes. Elle rappelle l'importance de l'égalité des sexes, retrace un historique de l'avancée de la condition féminine, avec les avancées et les projets avortés. Puis, elle se livre à l'essentiel de son ouvrage, la présentation d'hommes qui s'engagent en ce sens. La plupart sont des entrevues, d'où l'intitulé "Les Invités", précédant cette partie essentielle et assez substantielle. Quelques-unes sont des portraits, au sens strict du terme. Chacune est assez courte, de quelques pages.
Sont ainsi présentés Edgar Morin, Lionel Jospin, René Frydman, Christian Lacroix, le photographe Xavier Lambours, une série d'artistes, un travesti prostitué, dénommé Nikita, venant conclure le livre.

Ces différents positionnement sont intéressants, car ils montrent comment envisager la relation entre les sexes, par la philosophie, la médecine, le cinéma, la mode, la photographie, notamment. Cet hommage, dans le cadre de l'échange et de l'esprit de concorde, est fort bien venu et pertinent. J'ai donc été sensible à l'idée, traitée de manière originale. Merci, donc.
Après, l'auteure assume ses engagements politiques et sociétaux, de manière tout à fait transparente et sincère. Je ne les partage pas tous. Ils ont pu guider ses choix de présentations. L'objectivité s'en retrouve un tantinet entaillée. Aussi me permets-je d'émettre une réserve sur les propos tenus sur la prostitution et l'attitude à adopter face aux clients.

L'ouvrage donne une série de pistes de réflexions, dans une volonté de concorde entre les sexes. Sachons saisir la main tendue. Il est à conseiller.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Manifeste pour moi-même

2 étoiles

Critique de Superhuman (, Inscrit le 8 janvier 2014, 24 ans) - 12 mars 2016

Laure Adler, un des monuments de la Maison de la radio, se dit être partisane du féminisme sinon des migrants... Question: pourquoi cette dame ne commence-t-elle pas par s'appliquer ses préceptes à elle-même ? Pourquoi, avant tout, ne cède-t-elle pas sa place à d'autres en partant à l'Ouest ?

Etant poli de nature, je passerais vite sur le contenu de ce livre qui est, entre les lignes, d'abord un ramassis d'inepties, et aussi un medley de banalités bien-pensantes qui ne s'appliquent pas à la réalité.

Egalement, en lisant son bouquin, on a l'impression que cette dame ne comprend que la rébellion qu'à gauche toute: n'est-ce pas quelque peu réducteur comme mentalité de caste ? Enfin c'est vraiment bête je voulais m'abonner à la Pravda mais on m'a dit que Vladimir Poutine était un ancien du KGB - visiblement cela ne choque personne ou pas grand-monde mais en fait, je préfère attendre car on m'a dit que DSK faisait partie de la gauche caviar et que Cohn-Bendit...

Enfin s'agissant du féminisme de pacotille de salon, on sait très bien que ces dames qui font partie de ce genre de mouvement n'ont que des beaux mots à la bouche et font l'autruche quand il s'agit de lutter contre les vrais trusts qui exploitent la femme - à commencer par ces agences d'hôtesses (souvent constituées de filles de l'Est) qui encombrent le XVIème arrondissement (près de la Maison de la radio) !

Oh flûte j'ai dû encore dire ce qu'il ne fallait pas.

Forums: Manifeste pour les hommes qui aiment les femmes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Manifeste pour les hommes qui aiment les femmes".