Une fille parfaite de Mary Kubica

Une fille parfaite de Mary Kubica
(The good girl)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Cristina21, le 17 juillet 2015 (Inscrite le 7 décembre 2014, 45 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 909 

Excellent thriller psychologique

Présentation de l'éditeur
« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux, l’intensité de son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »
Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett, jeune héritière d’une des familles les plus en vue de Chicago, accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle a commis une grave erreur. Et qu’après ce soir-là rien, jamais, ne sera plus comme avant.
Avec Une fille parfaite, Mary Kubica mène un récit à trois voix fondé sur une construction incroyablement précise et ingénieuse. Sans jamais le déflorer, l’auteur confère profondeur et intensité au mystère qui entoure le kidnapping de Mia ― jusqu’à la révélation finale qui fait voler en éclats les apparences et donne toute son ampleur à cette histoire bouleversante.
Vous n'oublierez pas Une fille parfaite. Vous n’oublierez pas Mia.


Une belle couverture et une 4ème de couverture très accrocheuse ! Ce roman faisait partie de mes lectures à venir... Grâce à Babelio et aux éditions Mosaïc, que je remercie, j'ai eu la chance de découvrir cet excellent roman.
A la lecture de la 4ème de couv., je m'attendais à un thriller sombre, à un kidnappeur psychopathe... Et non, pas d'angoisses, pas de sueurs froides... C'est un thriller psychologique tout en finesse où douceur et force s'affrontent, où l'auteur mêle savamment la peur à l'intensité émotionnelle, tout en donnant de la profondeur à ses trois personnages principaux, maintenant le lecteur en haleine.
L'histoire est captivante bien qu'il n'y a pas un rythme trépidant, pas de rebondissements. C'est la succession des chapitres courts, à deux périodes données, qui donne du rythme. Tour à tour, elle est racontée par Ève (la mère de Mia), Gabe (l'inspecteur) et Colin (le kidnappeur). La narration de chacun d'eux à la première personne du singulier et l'emploi du présent de l'indicatif nous plonge dans l'histoire quelle que soit la période en question. Car la particularité de la construction du roman est que l'on navigue entre deux périodes différentes appelées "Précédemment" (la disparition de Mia) et "Après" (le retour de Mia) qui se succèdent sans ordre chronologique.
J'ai été happée dès le début par cette histoire à trois voix, où il manque celle de Mia qui malgré tout est très présente à chaque chapitre, ce qui intensifie le mystère auteur d'elle, où les personnages évoluent au fils des mois et auxquels on s'attache. La lecture est prenante car, si on découvre progressivement ce qui s'est passé avant et ce qui se passe après, on veut savoir ce qui s'est passé pendant, comment et pourquoi. Mia revient parmi les siens, mais elle n'est plus la même. Que s'est-il passé ? Qu'a-t-elle subi pour qu'elle soit si traumatisée et en état de choc au point d'avoir occulté ces derniers mois de sa mémoire ?
Les derniers chapitres et l'épilogue offrent le fin mot de l'histoire à Mia qui prend enfin la parole en dévoilant les éléments manquants. "Rien ne s'est passé comme prévu. J'ai essayé de lui dire. J'aurais simplement dû le lui dire. Mais j'avais peur. Il avait une arme. Et je savais qu'il pouvait me tuer". La fin est surprenante. Les apparences sont trompeuses et la révélation finale inattendue. J'ai adoré ce roman, d'ailleurs je trouve qu'il se rapproche un peu du roman "Les apparences" de Gillian Flynn. Je ne manquerai pas de guetter le prochain roman de cette auteure talentueuse.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une fille parfaite

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une fille parfaite".