Histoire des Treize de Honoré de Balzac

Histoire des Treize de Honoré de Balzac

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Max_Zen, le 20 décembre 2015 (MARGUERITTES, Inscrit le 30 mai 2004, 42 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 660 

LES TREIZE

Voilà bien des années, j'ai acheté ce livre. Le titre et la couverture sur L'histoire des treize m'attira pensant y trouver une histoire semblable à celle des francs-maçons. Une histoire où le thème central se consacrait à cette société secrète.

Plusieurs fois j'ai tenté de lire ce livre. Mais j'étais de ceux à l'époque qui n'arrivaient pas à passer la barrières des longueurs descriptives !
Et puis finalement, je viens de finir ce livre. Les trois titres ont été brillamment critiqués sur CL. Je n'essaierai donc pas de paraphraser ces critiques.

Ferragus

Au début du livre, on désire plus que tout connaître la vie de Ferragus XXIII rois des dévorants. Au final on reste un peu sur notre faim à ce niveau.
Le baron Auguste de MAULINCOUR, amoureux de Madame DESMARETS, l'espionne dans les rues de Paris. Il sera à l'origine du drame du couple DESMARETS.
Clémence DESMARETS est déchirée entre le secret de la vie de son père gratien henri victor Jean Joseph BOURGINARD qui n'est autre que Ferragus
et sa vie d'épouse, aimant son mari Jules DESMARETS. La découverte par Jules du secret de son épouse la tuera.
L'intervention des treize est assez discrète.
Auguste de Maulincour évite de se faire tuer lors d'accidents et il est blessé lors d'un duel avec De Ronquerolles, ami de Ferragus. Pour ma part j'ai été un peu déçu. Sur ce premier opus.

La Dame de langeais.

1816, Antoinette de Langeais vit librement loin de son mari. Reine de la mode et Dame du Faubourg Saint Honoré elle se joue des hommes. Elle rencontre Montriveau et le veut pour amant.
Armand de Montriveau se lasse des fausses avances d'Antoinette et va même jusqu'à menacer La dame de Langeais. Scène mythique et intense de la tentative de scarification !
Elle s'enfuira en Espagne pour y devenir soeur dans l'ordre des carmélites déchaussées.
C'est le livre où les treize apparaissent clairement aux lecteurs.
Montriveau en compagnie de Ronquerolles, de Ferragus et De Marsay interviennent sur une île espagnole pour enlever soeur Thérèze (La Dame de Langeais) .
Une fois de plus la fin est tragique. C'est du Balzac !

La Fille aux yeux d'or.

Henri De Marsay est épris de la fille aux yeux d'or Paquita Valdès.
Seulement Paquita est aussi convoité par sa maîtresse la marquise Margarita Euphémia Porraberil qui n'est autre que la soeur de Henri.

Un livre par membre des treize. Manque dix livres non ?
Ferragus, Montriveau, De Marsay.
le marquis Henri De Ronquerolles est bien présent dans chacun des trois ouvrages. Il fait partie lui des treize. Il apparaîtra dans d'autres ouvrages de la comédie
humaine (Les paysans 1854, le député d'Arcis 1847)

Je ne sais pas si finalement le thème réside dans le fait que bien que les treize soient tout puissants, il n'échappent pas aux malheurs provoqués par leur secrets ou leur force.
Le secret de Ferragus détruira sa fille et le détruira lui.
Montriveau fera pression sur De Langeais après que celle-ci aura joué avec son coeur. Mais au final Montriveau perd la partie. De Marsay perdra sa bien aimé.

Il y a des passages très longs qui font sortir le lecteur que j'étais de l'histoire ; ce qui n'enlève en rien à la finesse des descriptions de Balzac.Mis à part ces longueurs c'est un vrai bonheur de lecture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Histoire des Treize.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Histoire des Treize

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Histoire des Treize".