Lettres à ses amis et quelques autres
de Marguerite Yourcenar

critiqué par Jules, le 4 février 2001
(Bruxelles - 76 ans)


La note:  étoiles
Très intéressant
Une vraie mine d’or cette correspondance de Marguerite Yourcenar. La première lettre date de 1909 et la dernière d’octobre 1987.
Nous apprenons dans cette dernière lettre qu’elle comptait arriver le 12 novembre à Amsterdam pour se rendre en voiture à l'hôtel Amigo à Bruxelles. Le lendemain, elle voulait rencontrer le cinéaste Delvaux qui tournait dans un vieux monastère près de Gand. Mais elle mourra avant. Cette volumineuse correspondance nous donne une autre vue de l’écrivain qui parle à ses proches, ses amis, à d’autres écrivains, à des éditeurs et des cinéastes. Elle parle également de ses livres, de ses voyages, de ses influences littéraires. Nous verrons aussi qu’elle ne manquait pas de soucis financiers et que les nombreuses conférences qu'elle a données lui étaient nécessaires pour ses finances.