Faire de la bande dessinée de Scott McCloud

Faire de la bande dessinée de Scott McCloud
(Making comics)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Antihuman, le 10 juin 2015 (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 36 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 1 149 

Juste "faire"

J'ai acheté ce volume car il m'est arrivé, étant un jeune ado, de faire de la bande dessinée et de rêver être publié ou alors de recevoir un prix, dans une grande cérémonie ou chacun reconnaîtrait mon immense génie...

Mais justement, parfois nos rêves de gosse sont utiles et l'on peut observer grâce à certains filtres comment certains exploitent le filon: en l'occurrence avec ce gros bouquin intitulé "Faire de la bande dessinée". Et non "Créer quelque chose, ou "Réaliser une oeuvre qui révélerait vos tréfonds personnels, etc." Scott McCloud sait bien qu'il y a des milliers de personnes qui ne sont plus trop jeunes de par le globe et qui désirent aussi que tout le monde apprécie un beau jour leurs splendides qualités. Tout le monde rêve d'être célèbre ou de ne plus être dans cette mouise, à portée des tocards et de ces vulgaires parvenus qui, pour leur part, ne se posent aucune question d'intention ni de franchise artistique.

Tout le contraire donc de "Faire de la bande" dessinée" ou sous un aspect gentillet l'auteur oeuvre pour les gens qui veulent absolument que leurs chefs d'oeuvres soient disponibles dans les rayons des librairies. Pire, il est simple là ou il faudrait être complexe et frustre là ou il faudrait un peu de sophistication: de même, "Faire de la bande dessinée" consacre de longs chapitres aux individus qui souhaitent se fouler le moins possible en dessinant par ordinateur et autres logiciels multimédia !

Sans oublier les passages qui se destinent aux régents de la profession qui peuvent ainsi aiguiser leurs talents. Mais hélas, l'art n'est pas quantifiable et ne provient pas de petits profs frustrés qui en profitent pour jouer les dictateurs... Proust lui-même s'est auto-publié. Baudelaire a essentiellement joui d'un succès posthume. Mozart était sourd. Dick, quant à lui, est mort sans toucher les fruits du film "Blade Runner" adapté de son livre, Burroughs a tué sa femme afin d'être créatif, et j'en passe et des meilleurs.

Il n'existe pas de recette miracle pour créer, la seule est d'être fidèles à nous-mêmes sinon au moins d'essayer ! Ce qui plaît aujourd'hui sera moqué demain et inversement ! Le seul genre qu'il vous faut, c'est le vôtre ! Et bien sûr, les pédants actuels et/ou reconnus par leur pairs ne sont que des hommes, donc pour la plupart des primates vaniteux, croyez moi...

Vous l'aurez compris, "Faire de la bande dessinée" est un manuel bassement scolaire qui n'aide en rien la création et de plus, le monsieur qui l'a rédigé ne semble pas ambitionner à ce que d'autres inconnus lui prennent sa place de grand mogul de la BD. On le comprend, mais ce n'est pas une raison non plus pour acquérir son bouquin !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Faire de la bande dessinée [Texte imprimé] Scott McCloud... [traduit par Anne Capuron]
    de McCloud, Scott
    Delcourt
    ISBN : 9782756009704 ; EUR 19,99 ; 17/10/2007 ; 269 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Faire de la bande dessinée

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Faire de la bande dessinée".