Mais où sont les heures d'antan ?
de Sandrine Jonchère-Choffel

critiqué par Emmanuel37, le 2 juin 2015
( - 45 ans)


La note:  étoiles
Un roman tout en dialogues
Horreur, quelqu'un s'acharne sur la serrure d'une résidence secondaire pour pénétrer dans les lieux, alors que la maison est inoccupée depuis des années ! Un cambrioleur, forcément ! pensent d'emblée les meubles et objets qui la peuplent toujours, terriblement angoissés d'être soudain sortis de leurs souvenirs d'antan par cette intrusion. Pourtant non, ce qui les attend va s'avérer bien pire et ils vont bientôt comprendre avec effarement que c'est leur destinée qui se joue... Quand tout à coup, un cri... Mais que se passe-t-il encore ? Un roman vient d'être « assassiné » ! Une évidence s'impose alors aux meubles : il ne leur reste plus qu'à mener l'enquête, à s'organiser pour résoudre l'énigme. Tous ces bouleversements vont les mener de découverte en découverte, leur faire vivre angoisses et émotions...
EXTRAIT : « Pris légèrement de court par ce soudain revirement, je manquai de temps pour l'investigation d'une cachette idéale et me terrai promptement derrière les toilettes, sans imaginer le terrible supplice qui m'y attendait... Car notre amie la chasse d eau, ne sachant plus depuis longtemps contenir sa réserve et laissant ruisseler sur mon poil délicat sa fuite traîtresse, je ne pus m'empêcher de me trémousser pour tenter d'échapper à cet insoutenable filet humide, compromettant de fait tout le secret de la mission... ». Un roman tout en dialogues qui vous entraînera irrésistiblement dans les méandres du temps qui passe.