Le problème d'Aladin de Ernst Jünger

Le problème d'Aladin de Ernst Jünger
(Aladins Problem)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Kostog, le 10 novembre 2018 (Inscrit le 31 juillet 2018, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 248 

L’homme qui n’a plus d’Histoire ne connaît aucun repos

Dernier membre d’une longue lignée d’aristocrates prussiens, Friedrich Bahro, le héros de notre roman, constate le déclin progressif de sa famille autrefois partie prenante de l’élite pour se déliter en individus ayant de moins en moins de fond. Attaché au style prussien, il n’est néanmoins pas un nostalgique des anciens temps servant avec application la nouvelle armée populaire dans ces territoires silésiens attribués à la Pologne. En dépit de ce sérieux, il est repéré par un adjudant qui a immédiatement senti l'aristocrate en lui et cherche à lui en faire baver.

Bien que n’ayant que peu d'enthousiasme pour les idéaux occidentaux, il passe à l’Ouest, végète un peu et se fait embaucher dans l’entreprise de pompes funèbres de son oncle à qui il assure assez rapidement un succès considérable en la transformant en multinationale gigantesque par un projet surréaliste… Le succès n’éloigne pas le spleen et les questions existentielles qui le minent.

Dans son aspect proprement romanesque, l'ouvrage d'Ernst Jünger est assez décevant. L'intrigue est davantage une mise en situation et n'attend pas de dénouement. Comme d'autres livres de Jünger, les pistes qui sont ouvertes sont avant tout des interrogations. Le problème d’Aladin dont souffre le personnage principal touche à deux questions essentielles : l’uniformisation du monde moderne encore plus avancée dans la société occidentale libérale que dans son miroir socialiste et le lien que notre société entretient avec ses morts.

Dans une société voulant se produire elle-même à partir de rien et dont la valeur de toute chose est l'argent, les cimetières, qui sont les marques et les fils qui nous relient au passé, deviennent des obstacles qu'il faut éliminer, la spéculation immobilière fournissant le meilleur argument pour les niveler. Ainsi, perte du passé, uniformisation du présent dans une société dominée par des technocrates se répondent.

Ernst Jünger n'écrit pas de la philosophie. Il fait mieux, il est philosophe. Et force est de constater qu’un petit ouvrage comme le problème d'Aladin a plus de substance et donne davantage à penser que la plupart des pensums écrits par nos universitaires patentés.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le Problème d'Aladin [Texte imprimé] par Ernst Jünger trad. de l'allemand par Henri Thomas
    de Jünger, Ernst Thomas, Henri (Traducteur)
    10-18 / 10-18
    ISBN : 9782264010933 ; EUR 4,10 ; 01/03/1988 ; 123 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le problème d'Aladin

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le problème d'Aladin".