L' archipel en feu de Jules Verne

L' archipel en feu de Jules Verne

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Bookivore, le 1 mai 2015 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 845 

On se fait un Grec ?

"L'Archipel En Feu" est un court roman (l'édition que je possède, un pack édité chez Lidis/Gründ, de 1961, proposant le roman avec un autre Verne, "L'Etoile Du Sud", fait 475 pages, et "L'Archipel En Feu" en fait environ 210 sur ces 475) que Jules Verne, notre cher Julot, a publié (d'abord en feuilleton puis en volume) en 1884. Faisant partie de la fameuse série des "Voyages Extraordinaires" (au final, bien peu de romans de Verne n'en font pas partie), il est un des rares romans historico-politiques de son auteur avec, notamment, "Nord Contre Sud" et "Famille-Sans-Nom".

Ce n'est pas un des romans les plus connus de Verne, mais c'est une incontestable petite réussite dans le genre, un roman qui mérite amplement la (re)découverte. L'action se passe dans les îles de l'archipel grec, dans la mer Egée, en 1827. Rien que le titre du roman, quand j'étais gosse, me donnait envie, au même titre que d'autres titres de romans de Verne (que, comme "L'Archipel En Feu", je n'ai lus que tardivement), "Un Drame En Livonie", "Le Pays Des Fourrures", "La Jangada"...

L'action, donc, se passe en 1827 dans l'archipel égéen, qui est en proie à de violents affrontements entre les Grecs et les Turcs. Les premiers sont soutenus dans leur combat par les philhellènes (des combattants issus d'autres nations, venus en renforts). Nicolas Starkos, lui, est un Grec de naissance, mais alors que sa mère (et feu son père) est farouchement dans le camp des défenseurs de la Grèce, lui est passé dans le camp ottoman. Il est même devenu un redoutable pirate, qui se fait surnommer Sacratif et sème la terreur dans l'archipel. Starkos vise à se marier avec Hadjine, la fille de son banquier (qu'il manipule à des fins véreuses), Elizundo. Mais la belle est déjà promise à Henry d'Albaret, un fringant officier de l'armée française, philhellène de surcroît ; ce mariage annoncé entre Henry et Hadjine est un mariage d'amour, les deux tourtereaux s'aiment vraiment. Mais voilà, Elizundo est riche, Starkos le sait, et pour obtenir cet argent, tout lui sera bon...
Le tout, sur fond de guerre implacable entre Grecs et Turcs.

Un court, donc, mais vraiment remarquable roman, qui se lit d'une traite ou presque, regorge de suspense, et est vraiment superbement bien écrit. Après, ce n'est pas non plus le sommet absolu de Verne, mais parmi ses romans, disons, 'mineurs' (secondaires, plutôt), "L'Archipel En Feu" est vraiment un des plus enthousiasmants. Une bien belle surprise de lecteur, donc ! A noter que le roman fut traduit en grec du vivant de son auteur, et déclenchera là-bas une vive polémique, Verne y décrivant les habitants d'une petite île de l'archipel comme des pirates, bandits illettrés, ce qu'ils ne sont évidemment pas tous en réalité !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L' archipel en feu

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L' archipel en feu".