Calvin et Hobbes, tome 16 : Faites place à Hyperman !
de Bill Watterson

critiqué par Koolasuchus, le 25 avril 2015
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
"L'enfance c'est fait pour gâcher la vie des adultes"
C'est l'été et malgré la chaleur Calvin est toujours d'attaque pour faire le maximum de bêtises en un minimum de temps comme lancer des bombes à eau sur Susie, sa victime préférée, faire tourner en bourrique ses parents ou bien embêter Hobbes qui le lui rend bien. Mais cela n'empêche pas le jeune garçon de trouver d'autres occupations et de nous livrer ainsi des réflexions hilarantes sur l'art, la télévision ou même les étoiles. Contrairement à d'autre tomes dans celui-ci il y a assez peu d'histoires s'étalant sur plusieurs strips, pas de réunion du D.E.F.I ou de soirée avec la baby-sitter non plus, en contrepartie des thématiques plus rares sont abordées tandis que les monstres sous le lit reviennent régulièrement. Un bon petit tome donc, peut-être pas le plus mémorable de la série mais qui nous offre quand même de bons moments de rigolades entrecoupés de réflexions lucides sur la condition humaine. Et en guise de conclusion un petit extrait :

Calvin : Je suis un homme simple, Hobbes.

Hobbes : Toi ? Hier tu voulais une voiture transformable en jet armé de missiles laser thermoguidés !

Calvin : Je suis un homme simple avec des goûts complexes !