Bufo bufo bufo de Eugène Savitzkaya

Bufo bufo bufo de Eugène Savitzkaya

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Poésie

Critiqué par Nathafi, le 14 avril 2015 (SAINT-SOUPLET, Inscrite le 20 avril 2011, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 654 

Déroutant...

Vous parler de Bufo Bufo Bufo relève de l'impossible. Eugène Savitzkaya nous entraîne dans un drôle d'univers, en pleine nature, peuplé d'animaux surprenants, avec mille et une descriptions. Cette poésie est très visuelle, sensuelle aussi, mêlée d'odeurs délicieuses ou nauséabondes, de sensibilité, d'excès d'humeur, de refoulement.
Pas grand chose à comprendre de ces lignes qui se succèdent, juste le plaisir d'entendre les mots s'assembler, se mêler, se prêter écho, et la magie opère.

J'invite les lecteurs à plonger pour un temps dans ces eaux profondes, dans cet irréel qui déroute. A découvrir ces êtres énigmatiques bavant ou sanguinolents, à se laisser bercer par une certaine musicalité, à regarder avidement l'éclat des couleurs, à faire la moue ou se boucher le nez quand il est nécessaire, et à se laisser charmer par ces textes qui surprennent.


"Vidé de mon cœur je me reluis, disait le pêcheur
guettant l’ombre, son foie dans le liquide de
la rivière, doucement rouge et transparent,
de salive je suis rempli, elle déborde et coule
peu à peu, écume sur le liquide de la rivière,
la mangent les poissons montant en flèche,
l’étendard violet dressé, ondulant, ils
dévorent les fleurs que j’ai jetées dans le
soleil et perdues, il roucoulait, sa langue
enroulée, son vélocipède couché sur les roseaux,
je les mangerai cette nuit, leurs entrailles
sur l’assiette jaune de porcelaine et de limon,
avec du jasmin et la couleur bleue du pinceau,
les os sur le bord dentelé, puis je laverai
la faïence dans le pur liquide, troublant la
rivière, verre tremblant, glacé d’œufs, de
feuilles minuscules et rondes, avec le gravier
du fond et le sable de la berge, mais son
bras gela, parlant il s’endormit, de crachat
rempli, de sang parfumé, sa canne noire
au-dessus du monde, son reflet dans l’eau."

Ecouter, simplement, cette poésie étrange et oh combien énigmatique, se triturer l'esprit pour comprendre ne serait que gâcher cette lecture. En tout cas, je n'ai pas su, même pas essayé, juste lu et relu avec étonnement et plaisir.
C'est à votre tour...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Bufo bufo bufo

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Bufo bufo bufo".