Dark Entries
de Ian Rankin (Scénario), Werther Dell'Edera (Dessin)

critiqué par Antihuman, le 26 mars 2015
(Paris - 34 ans)


La note:  étoiles
"Toi seul vaut d'être sauvé."
Le thème de l'Etat dans l'Etat, sinon du monde parallèle qui se permet d'avoir des vues dans le nôtre étant tellement peu traité (ou alors la plupart du temps purement ignoré) - j'ai d'abord trouvé l'idée de ce comic original, avec ces membres d'une télé réalité qui découvrent que le lieu ou ils sont installés recèle en fait de vrais dangers; en l'occurrence une maison hantée. Puis intervient parmi eux un inspecteur afin de démêler le vrai du faux.

De plus cette fragrance est d'actualité, on connaît tous cette surenchère des producteurs de ce genre d'emissions qui emploient des sacro-saints people afin de faire du fric dans de multiples situations scénarisées et au mépris de tout danger, il y avait lieu donc de s'intéresser à Dark Entries et même si l'on est pas de ce public friand. C'est l'intérêt d'un media underground, de parler de choses qui sont mal vues par l'establishment, et pour cause !

Hélas dans ce roman graphique le style dénaturé et sans doute aussi ses auteurs reconnus ne jouent pas en sa faveur, et on est là en présence d'un énième produit qui utilise beaucoup de noirceur gratuite avec également une infinité de flou artistique. Ce qui est le principal problème avec les oeuvres alternatives, puisque l'audience étant logée par les faiseurs opportunistes, certains ne se donnent ensuite aucun mal et se contentent de liver des scénarios clés en main à des auteurs dits"réputés" afin de vendre leur soupe: et plus encore dans le milieu de l'art de ce que d'aucuns nomment encore à l'heure actuelle et fort injustement la "sous-culture", celle-ci contenant dans ses rangs moult snobs ignares et autres rusés renards qui flattent la grosse pie prétentieuse afin d'espérer sucer son gras... ici étant bien le souci majeur de tout groupe.

Certainement des jeunes auteurs auraient mieux réussis dans ce synopsis pas si quelconque et singulier, d'autant plus, et c'est ironiquement aussi le thème de Dark Entries, que des mondains ne font que très rarement des maîtres. Et davantage encore s'il s'agit d'une série !



résumé

John Constantine, le détective de l'occulte, a vu bien des choses étranges au cours de sa carrière, mais rien ne pouvait le préparer à l'horreur de... la téléréalité. Dark Entries est le show télé le plus réputé du moment, mais quand la macabre maison accueillant l'émission se met à attaquer ses participants, Constantine est appelé à la rescousse. Enfermé avec un groupe de célébrités en devenir, chacun de ses gestes est épié par un personnage dangereux tout droit sorti de son passé, et Constantine doit découvrir qui tire les ficelles avant d'être privé d'antenne... pour toujours.