Mirumo, tome 4 de Hiromu Shinozuka

Mirumo, tome 4 de Hiromu Shinozuka
(Mirumo De Pon)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga , Bande dessinée => Enfants , Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Koolasuchus, le 4 mars 2015 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 763 

La nouvelle rivale

Kaede a mangé du chocolat empoisonné et est ainsi en grand danger, si les muglins veulent lui sauver la vie il va falloir que tous s'allient. Une fois le problème résolu c'est au tour de Matsutake de poser problème. En effet ce dernier monte un plan afin de séparer Yuki de Kaede en faisant intervenir Morishita, une ancienne camarade de classe de Yuki ce qui va forcer Kaede à s'allier à sa meilleure ennemie Azumi qui voit également d'un très mauvais œil l'arrivée de cette concurrente. Contrairement au tome précédent durant laquelle plusieurs histoires se suivaient il y a une certaine unité dans celui-ci car le récit avec l'organisation du plan de Matsutake et ce qui en découle prend la plus grande partie. Nous réservant de bons moment d'humour et d'émotion l'histoire principale se développe plutôt bien, la nouvelle venue Morishita se révèle être un personnage plus intéressant qu'il n'y paraît au premier abord et la relation entre Yuki et Kaede avance encore très lentement mais sûrement et commence à devenir plus proche qu'au début du manga.

Deux petites histoires bonus sont également présente à la fin du volume, dans la première intitulé « Mirumo et le fantôme de juillet » le petit muglin fait la rencontre d'un esprit fort sympathique mais assez envahissant. La seconde se concentre sur Murumo et sa relation avec Papi, une de ses camarades de classe qui semble l'apprécier beaucoup mais qui a bien du mal à le montrer. Amusants ces deux petits récits ont le mérite de présenter des facettes différentes des deux muglins concernés et mêlent plutôt bien humour et émotions.

Ce quatrième tome est donc de bonne facture, l'intrigue avance dans une direction assez sympathique et plusieurs passages sont vraiment très amusants, le seul reproche sont les moments d'émotions qui sont traités rapidement et parfois de manière assez superficielle alors qu'elles auraient mérité d'être un peu plus creusées. Mirumo est donc un manga qui se lit toujours aussi bien car sans avoir une histoire vraiment renversante ou originale il y a quelques petites trouvailles qui valent le coup et l'on s'attache très vite à ces petits muglins.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Mirumo

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mirumo, tome 4

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mirumo, tome 4".