Wakanda et les rêves volés
de Françoise Jay, Frédérick Mansot (Dessin)

critiqué par Bluewitch, le 3 mars 2015
(Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)


La note:  étoiles
Chercheuse de rêves
Dans la tribu de Wakanda, les enfants ne rêvent plus depuis bien longtemps. C'est ce que disent les anciens. Quand Wakanda écoute son amie Chenoa d'une autre tribu lui raconter ses songes, elle ne peut que s'interroger. Qui les leur a volés? Serait-ce la lune? Et Wakanda décide de partir à leur recherche, de trouver la réponse à ses questions, de remettre de la vie dans le sommeil si lourd et si vide des enfants de son village.

Une petite histoire simple et bien menée, sans grande originalité, mais qui se pare de bien belles couleurs sous les illustrations de Frédérick Mansot. Rougeoyantes et végétales, aux couches multiples, elles donnent à ce texte inspiré des contes amérindiens une texture profondément ancrée dans la nature, dans une gamme chromatique finalement surprenante.

Les animaux parlent, les chamanes sont belles, la lune est bienveillante et les méchants terrassés par les pouvoirs insaisissables de l'âme des anciens.

De quoi initier le périple imaginaire des petites têtes et nourrir leurs rêves d'une belle sorcellerie.