Le corbillard de Madame... de James Hadley Chase

Le corbillard de Madame... de James Hadley Chase
(Lady, Here's your Wreath)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Antihuman, le 27 février 2015 (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 35 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 057 

Plus c'est grave et noir, meilleur c'est

Encore un livre au début assez flou mais qui pourtant se défend très bien coté intrigue, et ce en dépit de l'époque de sa rédaction. LADY HERE'S YOUR WREATH ! se place en porte à faux vis à vis des croyances populaires pourtant dénuées de toute réalité: l'exemple numéro 1 étant ce protagoniste dont le héros est amoureux, Mardi Jackson, le prototype parfait de la belle vamp de polar typique mais qui néanmoins dissimule aux autres une piètre estime d'elle-même ainsi qu'un goût pour l'auto-destruction.

Tout cela causé à la base, n'importe quel fin psychologue du café du commerce voisin vous le dira, par des frustrations non-expurgées et trop de mauvaises rencontres. Avec aussi une attirance un poil trop forte pour les paillettes, le clinquant, et le fric. Ce qui lui sera totalement fatal, d'une manière ou d'une autre, mais je ne vais pas révéler le noeud du récit ce serait dommage surtout pour ceux qui en ignorent le dénouement final - très loin de moi cette idée.

Egalement, le second personnage de ce policier des familles est plutôt bien croqué en la personne de Blondie, une prostituée de luxe qui cache une grande perspicacité derrière un aspect rude et brutal et en dépit d'un destin assez funeste. En tout cas dans LADY HERE'S YOUR WREATH les femmes dépassent largement en intelligence et finesse la plupart des personnages masculins...

Comme dans la vie, par ailleurs !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le corbillard de Madame...

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le corbillard de Madame...".