Thierry de Royaumont, le secret de l'émir, Tome 1 :
de André Sève, Pierre Forget (Dessin)

critiqué par Fanou03, le 23 février 2015
(* - 42 ans)


La note:  étoiles
L'honneur perdue des Royaumont
En 1214, Arnold de Royaumont, à peine revenu de Terre Sainte où il s’est couvert de gloire, est accusé de félonie par deux de ces anciens compagnons. Les preuves semblent accabler Arnold, qui aurait donné aux sarrasins une information leur permettant de tendre une embuscade meurtrière à l’encontre des croisés. Son fils Thierry, persuadé de l’innocence de son père, décide de partir en Palestine pour tenter de rétablir l’honneur de sa famille.

Paraissant initialement en feuilleton, Le Secret de l’émir a fait les beaux jours de l’hebdomadaire Bayard dans les années cinquante. Les Éditions du Triomphe nous en propose, sous la forme de deux albums, une édition rénovée.

Si on pourra bien sûr trouver l’esthétique du dessin un peu daté, il faut reconnaître que le graphisme fait encore preuve d’une certaine vigueur. Le plus remarquable est sans doute l’écriture. Jean Quimper avait vraiment soigné la narration de ce Secret de l’émir, ainsi que la construction des personnages. Les amis de Thierry de Royaumont, qui vont l’accompagner en Terre Sainte et que ce premier tome nous fait découvrir, sont particulièrement attachants. Il est clair qu’ils sont pour beaucoup dans la réussite de l’histoire: Galéran le jongleur, Sylvain le jeune serrurier et le bûcheron Gaucher sont ainsi très bien mis en valeur par le scénario, y compris souvent au détriment des qualités chevaleresques de Thierry !

Je suis un peu dubitatif par contre sur la qualité de l’édition elle-même. Le lettrage apparaît un peu bavouilleux, laissant une désagréable impression à la lecture. De même il est dommage que certaines cases présentes dans les planches d’origine du feuilleton aient été rognée pour pouvoir les faire rentrer dans le format de l’album. Cette belle aventure de chevalerie, qui a bercé toute une génération de jeune gens, méritait sans doute un peu mieux.