L'Oiseau magique
de Yveline Féray, Anne Romby (Dessin)

critiqué par Septularisen, le 22 février 2015
(Luxembourg - 50 ans)


La note:  étoiles
CONTE CHINOIS POUR ENFANTS
Il était une fois… Et oui, les contes commencent toujours comme cela... Au Tibet, le roi du pays de l’Ouest, solitaire, veuf et sans enfants. Un jour il décida d’envoyer un émissaire au pays de l’Est, où le roi avait trois filles en âge de se marier. Ne pouvant se résoudre à choisir entre les trois sœurs, il décida, malgré l’avertissement de leur père, de marier les trois princesses.

Trois saisons plus tard, la plus jeune des trois reines devint enceinte, attisant alors une haine féroce chez ses deux sœurs.
Peu avant l’accouchement le roi devant partir en pèlerinage, il quitta le palais, en promettant de revenir aussitôt ses enfants nés. La reine mit au monde une fille et deux garçons d’une merveilleuse beauté.

Malheureusement, profitant de l’absence du roi, et du profond sommeil de leur jeune sœur, les deux méchantes reines s’emparèrent des trois bébés, pour les remplacer par trois chiots, nés le matin même au palais. Les enfants enfermés dans des pots de terre, furent lancés dans la rivière.

Mais, par on ne sait quel prodige, les trois pots jetés dans la rivière ne coulèrent pas et un sage lama venu faire ses ablutions, les trouva…

Sur une trame somme toute classique, avec de grands thèmes du conte pour enfants (rois, reines, enfants perdus, rivalité et jalousie, bons et méchants…), Mme. Yveline FÉRAY (par ailleurs auteur du grand roman historique « Dix Mille Printemps », sur le Viêt-Nam ancien et la Chine du XVe Siècle, paru en 1989), nous donne à lire une histoire adaptée d’un conte chinois, avec une écriture travaillée, sobre, rapide, parfois lapidaire, typique de la littérature chinoise. Un conte fantastique se déroulant dans une ambiance de magie et de miracles.

Mais ce qui m’a véritablement séduit, subjugué dans ce livre, ce sont les magnifiques dessins de Mme. Anne ROMBY. Des lignes belles, épurées, sobres. Des couleurs envoûtantes, vives, splendides, chatoyantes, tous les dessins de ce petit livre, - généralement sur une page entière, parfois même deux -, sont de véritables œuvres d’art, presque des tableaux. Des paysages somptueux, des perspectives à couper le souffle. Le tout dans un style reproduisant les dessins orientaux d’une manière absolument époustouflante.
Je dois avouer que j’ai été soufflé par la beauté des dessins, et très franchement, rien que ceux-ci valent la peine de lire ce livre.

En conclusion un superbe ouvrage, du grand art pour les enfants, mais aussi les parents !...