De l'importance d'avoir de l'esprit de Oscar Wilde

De l'importance d'avoir de l'esprit de Oscar Wilde

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Zorglub, le 8 janvier 2004 (Bruxelles, Inscrit le 2 décembre 2000, 48 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 771  (depuis Novembre 2007)

Maximes du roi de l'insulte raffinée

Dos du livre:

Oscar Wilde fut le maître de l'insulte raffinée si parfaite que la victime était souvent fière d'en être la cible. Ses traits cinglants n'ont rien perdu de leur causticité d'origine.
Les coups qu'il porte à l'hypocrisie, à la prétention, aux convenances ennuyeuses font encore éclater les baudruches verbeuses.
A la fin du siècle dernier (ndc: avant dernier maintenant), ses aphorismes et paradoxes étaient repris avec délice - et Wilde lui même, qui nourissait une fierté d'artiste pour son oeuvre, n'était pas le dernier à les citer. Ainsi qu'il le disait lui-même, "il n'y a qu'une chose au monde pire que de faire parler de soi, et c'est de ne pas faire parler de soi".

Pour ceux qui aiment l'humour noir et acide et qui n'ont pas le courage d'attaquer des romans complets, ce livre est un must. Le titre de la version originale résume bien le contenu de l'ouvrage: "The insults of Oscar Wilde". Il s'agit en effet d'une compilation de quelques centaines des plus belles maximes et "insultes" d'Oscar Wilde, toutes tirées de ses romans. Je ne pense pas pouvoir mieux expliquer le type d'humour très anglais par sa finesse mais pourtant très aggressif (et fortement misogye, pas de doute la dessus) de Wilde qu'en citant quelques un de ses traits d'esprit. J'insiste bien que j'ai choisi ceux qui sont ci dessous de manière assez aléatoire et uniquement parce qu'ils m'ont fait beaucoup rire. En aucun cas je ne cautionne leur contenu !

"La seule différence entre un caprice et une passion éternelle, c'est qu'un caprice dure un peu plus longtemps"

"Elle a des mains et des pieds exquis, est toujours bien chaussée et bien gantée, et peut disserter brillament sur n'importe quel sujet pourvu qu'elle en ignore le premier mot"

"Je ferais n'importe quoi pour retrouver ma jeunesse, excepté faire de l'exercice, me lever tôt et devenir respectable"

"Quel dommage que nous n'apprenions les leçons de la vie que quand elles ne nous servent plus à rien"

"Des que les gens sont assez agés pour savoir à quoi s'en tenir, ils ne savent plus rien du tout"

"En Amérique, les jeunes sont toujours prêts à faire profiter les personnes agées de leur inexpérience"

"En France, on assigne des limites au journaliste et on accorde à l'artiste une liberté quasi absolue. Ici nous accordons une liberté absolue au journaliste et nous entravons l'artiste."

"A notre époque moderne, il semble qu'être vulgaire, illetré, grossier et pervers confère à une homme une infinité de droits dont son père n'aurait jamais rêvé".

"De nos jours, l'échec d'un couple est plus souvent causé par le bon sens du mari que par toute autre chose"

"Londres est plein de femmes qui font confiance à leurs maris. On les reconnâit aisément, elles ont l'air si malheureuses"

"S'aimer soi même est le début d'une histoire d'amour qui dure toute une vie"

"Oui, lepublic est d'une merveilleuse tolérance, il pardonne tout, sauf le génie"

"Les polémiques sont de la plus grande vulgarité, car tout le monde dans la bonne société a exactement les mêmes opinions"

"Il n'y a aucune raison pour qu'un homme montre sa vie au monde. Le monde ne comprend pas les choses"

"La conversation érudite est soit l'affectation des ignares, soit l'occupation des chômeurs mentaux"

"Il n'est pas de péché, hormis la bétise"

"L'intelligence est en soi une forme d' éxagération et détruit l'harmonie de n'importe quel visage"

"J'adore les plaisirs simples. Ils sont le dernier refuge des esprits complexes."

"Je crois savoir que la conserve de porc est le métier le plus lucratif aux Etats-Unis, après la politique"

"Si l'on pouvait apprendre aux Anglais à parler et aux Irlandais à écouter, la société serait tout à fait civilisée"

"L'Amérique n'a jamais tout à fait pardonné à l'Europe d'avoir été découverte quelques temps avant elle."

"Après un bon dîner, on se sent d'humeur à pardonner à tout le monde, même aux membres de sa famille"

"Les femmes sont faites pour être aimées, non pour être comprises"

"La seule attitude à avoir envers une femme s'est de lui faire la cour si elle est jolie et, si elle est laide, d'en courtiser une autre."

"Nous les femmes, nous adorons les ratés. Ils ont besoin de notre soutien."

"Laisse moi te dire que ne rien faire est la chose la plus difficile au monde, la plus difficile et la plus intellectuelle."

"Elle est comme la plupart des artistes, tout en style, sans la moindre sincérité"

"Il faut soit être une oeuvre d'art, soit porter une oeuvre d'art"

"L'ambition est le dernier refuge des ratés"

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • De l'importance d'avoir de l'esprit [Texte imprimé], aphorismes, insultes et traits d'esprit Oscar Wilde rassemblés par Maria Leach [trad. de l'anglais par Jacques Martinache]
    de Wilde, Oscar Leach, Maria (Editeur scientifique) Martinache, Jacques (Traducteur)
    le Pré aux Clercs / Hors Collection
    ISBN : 9782842280376 ; EUR 15,09 ; 12/09/1999 ; 161 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: De l'importance d'avoir de l'esprit

Il n'y a pas encore de discussion autour de "De l'importance d'avoir de l'esprit".