Pas facile, l'amitié
de Christian Bruel, Ingri Egeberg (Dessin)

critiqué par Fanou03, le 6 février 2015
(* - 42 ans)


La note:  étoiles
De l'amitié
Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Il y a parfois des livres qu’on ouvre et avec lesquels, par une alchimie mystérieuse, on se sent immédiatement en vibration. C’est étrange, c’est l’une des magies de la lecture, et quand elle se produit c’est un moment émouvant et précieux. Voilà, cela m’est arrivé avec cet album au format modeste fait de minuscules scénettes montrant un homme, un renard, un oiseau et un lapin apprenant à se connaître et à devenir amis, malgré les craintes respectives des uns et des autres.

Le dessin de Ingri Egeberg est dépouillé à l’extrême : quelques minces traits à la plume, à la fois hésitants et parfaitement maîtrisés, qui se perdent parfois dans la blancheur de la page, esquissent une silhouette d’un arbre ou le profil d’un des protagonistes. En regard des dessins, Christian Bruel, qui a rédigé le texte, a construit des phrases courtes, dont les mots sont à mi-chemin d’une onomatopée et d’une écriture phonétique, produisant une sorte de jargon poétique, enfantin.

Par son économie de moyen, par l’émotion que l’histoire parvient malgré tout à dégager, cet album parle avec beaucoup de sensibilité de ce beau sentiment, parfois compliqué, qu’est l’amitié.