L'Image de pierre de Dino Buzzati

L'Image de pierre de Dino Buzzati
(Il Grande rittrato)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Vince92, le 20 mars 2015 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 871ème position).
Visites : 977 

Mise en garde contre la puissance de l’Etat de de l’intelligence artificielle.

Dino Buzzati est un écrivain particulier, essentiellement connu pour deux livres, le Désert des Tartares, et le K, un recueil de nouvelles fantastiques. Particulier car il se signale par un style propre, courtes phrases, vocabulaire limité, atmosphère angoissante, un style en somme qui se rapproche de F.Kafka par certains aspects, même si ses livres sont tout de même moins noirs que ceux de l’auteur du Procès.
Dans ce court roman, l’auteur imagine qu’un scientifique est convoqué par l’Armée afin de travailler sur un projet ultrasecret… dont nul ne sait rien. Arrivé sur place avec sa femme, il va soudainement passer au second plan du récit alors que le projet ultrasecret se dévoile petit à petit.
L’image de pierre demeure dans cette veine realistico-fantastique qui rappelle l’angoisse qui parcoure l’œuvre de Buzzati. La première partie notamment décrit très bien le désarroi de l’individu face à la puissance étatique qui obéit à ses propres logiques sans se préoccuper même de la raison… on a vraiment l’impression d’évoluer dans le tribunal du Procès de Kafka.
L’autre thème majeur, et c’est novateur pour l’époque du roman, 1961, c’est la menace que fait courir à l’homme le développement de l’intelligence artificielle. Complètement autonome celle-ci peut rapidement développer des logiques qui iront à l’encontre des intérêts de son créateur. Ces deux thèmes offrent au lecteur du grain à moudre pour réfléchir sur l’époque contemporaine… d’une part la puissance de l’Etat qui est amené à combattre l’individu et le rendre comme quantité négligeable, d’autre part l’intelligence qui apparaît de plus en plus comme l’une des sources de menaces les plus certaines pour l’Humanité toute entière (cf. les mises en garde d’un scientifique comme Stephen Hawking).
Quant à la forme, si elle ne fait pas de l’image de pierre un roman inoubliable, ses qualités littéraires n’étant pas remarquables, la concision du récit fait que le lecteur est rapidement pris dans les problématiques posées par le roman et est amené à concentrer son attention sur les hèmes que l’auteur veut étudier. De ce fait, l’image de pierre est un bon roman de journaliste d’anticipation.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'Image de pierre [Texte imprimé] par Dino Buzzati traduit de l'italien par Michel Breitman
    de Buzzati, Dino Breitman, Michel (Autre)
    10-18 / 10-18
    ISBN : 9782264004758 ; EUR 6,50 ; 07/01/1999 ; 141 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Hallucinant et diaboliquement captivant!

9 étoiles

Critique de Provisette1 (, Inscrite le 7 mai 2013, 6 ans) - 5 octobre 2015

Vince92 ayant déjà fort bien évoqué les thèmes de ce livre, je ne peux que souligner combien Buzzati, malgré un style nous semblant relativement "ordinaire"- et là, est, incontestablement, tout son talent- sait nous entraîner, page après page, dans cet autre univers, cet espace clos hallucinant, oppressant, effroyable et nous piéger, nous "enfermer" dans cette monstrueuse folie telle une de ses protagonistes.

Guère fan de SF, j'avoue que cette "histoire" nous parait parfois tellement envisagée dans un futur proche par certains esprits "hallucinés" qu'elle en est plus angoissante encore et nous happe sans pause ni répit.

Oui, une lecture inoubliable.

Forums: L'Image de pierre

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Image de pierre".