Pars avec lui de Agnès Ledig

Pars avec lui de Agnès Ledig

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Cristina21, le 23 janvier 2015 (Inscrite le 7 décembre 2014, 45 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (41 367ème position).
Visites : 3 077 

Emouvant

Il y a Roméo, pompier professionnel qui chute très gravement en sauvant la vie d'un enfant.
Il y a Juliette, l'infirmière du service de réa où il va tenter de recoller les mille morceaux de son corps et de son coeur.
Ils souffrent tous les deux. Roméo de ne plus pouvoir s'occuper de Vanessa, sa petite soeur adolescente, rebelle et fragile. Juliette, d'éprouver des difficultés à concevoir un enfant, dont le désir est plus fort que tout, malgré un compagnon humiliant et violent.
Il y a aussi Guillaume, un collègue infirmier en quête d'équilibre. Et puis Malou, la grand-mère de Juliette, qui, à quatre-vingt-quatre ans, ne croit plus au hasard depuis bien longtemps.
Cette rencontre accidentelle pourrait bien bouleverser le destin de tous ces personnages dont les chemins se croisent et s'éloignent sans jamais se perdre. Puisque c'est d'amour dont il s'agit.
Une histoire de vie où des personnages d'une extrême vérité cherchent à se délivrer d'un passé douloureux, trouvent dans le présent et les liens humains les remèdes aux peines de l'existence, et nous enseignent qu'être heureux, c'est regarder où l'on va, et non d'où l'on vient.

C'est un livre qui nous touche et nous prend joliment par les sentiments tellement. On s'attache à ces personnages (sauf un, vous comprendrez pourquoi après l'avoir lu) que la vie n'épargne pas, qui souffrent chacun à leur manière, mais qui s'accrochent... Ce livre, écrit avec beaucoup de sensibilité, est un concentré de courage, d'optimisme et d'espoir.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Pars avec lui [Texte imprimé], roman Agnès Ledig
    de Ledig, Agnès
    Albin Michel
    ISBN : 9782226259929 ; 20 EUR ; 01/10/2014 ; 350 p. ; Format Kindle
  • Pars avec lui [Texte imprimé], roman Agnès Ledig
    de Ledig, Agnès
    Pocket / Presses Pocket
    ISBN : 9782266257572 ; EUR 6,95 ; 07/04/2016 ; 348 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bof.....

1 étoiles

Critique de Annabelle (, Inscrite le 21 juillet 2019, 45 ans) - 21 juillet 2019

C'est un livre qu'on m'a prêté. J'ai adoré le début où Juliette s'occupe d'un jeune pompier qui a fait une chute de 8 étages et est à l’hôpital avec le moral au plus bas. Puis petit à petit j'ai commencé à décrocher : Vanessa, la petite soeur du pompier dont il a la garde, enceinte à 14 ans qui subit une IVG. Puis Laurent le compagnon très violent de Juliette qui lui fait subir les pires tortures...... Ne parlons pas de la scène du viol quand elle est enceinte.... une horreur je me demande comment on peut écrire des choses pareilles. C'est insoutenable du moins pour moi. On se demande même si ça existe vraiment d'être aussi pervers de s'en prendre à une femme enceinte et de la violer sous "toutes les coutures" à ce point ???? ça relève de l'asile psychiatrique où cet homme devrait être admis si cette infirmière avait un peu de jugeote. Bref.... ensuite Laurent s'en va on ne sait trop où et que fait Juliette, infirmière de profession ??? Elle va dans un magasin de puériculture au lieu de se précipiter à l’hôpital pour se faire examiner, montrer ses hématomes et autres meurtrissures et surtout faire examiner son bébé et dénoncer son compagnon !! Est-elle stupide ou simplement très amoureuse ? on a du mal à le comprendre tant elle semble complètement à côté de la plaque !!! J'hésite entre le fait qu'elle soit idiote ou qu'elle ait un neurone en moins. Ensuite son bébé ne survit pas ce qui peut se comprendre avec ce qu'il a subi et là on se demande si ce n'est pas elle la responsable de ce désastre ??? Elle décide de partir retrouver ses amis d'enfance et là je vais décrocher. Je ne finirai pas ce livre qui me plaisait au début mais que je trouve débile et ridicule. Franchement l'auteure n'a pas été inspirée, je pense que je vais le mettre dans la poubelle car c'est le seul endroit où est la vraie place pour un chiffon pareil.

Message de la modération : Attention : spoiler dans cette critique


une romance d'aujourd'hui

10 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 71 ans) - 11 mars 2017

La rencontre se fait à l'hôpital, quelque part en Alsace, là ou Juliette est infirmière, là aussi où un jeune pompier, Roméo (sic !), vient d'être admis aux urgences après être tombé du haut de la grande échelle, en tentant de porter secours à une fillette enfermée dans sa chambre en flammes. Huit étages, tout de même, ça fait une sacrée chute, et son pronostic vital est engagé, selon le langage en vogue dans le milieu hospitalier. La suite, il faut laisser le lecteur en profiter en toute liberté, même si on devine que le dénouement final sera heureux, pour faire mentir, une fois n'est pas coutume, ce bon vieux Shakespeare. Agnès Ledig, dans son style enlevé et allant directement à l'essentiel, sait nous faire partager les grands moments aussi bien que les mille et une petites choses de la vie. L'empathie est totale avec ses personnages, des gens simples qui vont évoluer au contact les uns des autres, sans jamais accumuler les clichés. Une lecture bien agréable, qui en réconciliera plus d'un(e) avec la vie, et avec… les hôpitaux !

Gentil...

4 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 61 ans) - 8 août 2015

Roméo, jeune pompier, risque sa vie pour sauver un enfant dans l'incendie d'un immeuble. Il se retrouve dans le service de réanimation de Juliette Toledano, infirmière extrêmement gentille et attachante.
Juliette a aussi des problèmes ; elle n'arrive pas à avoir le bébé dont son mari, banquier odieux et elle, rêvent.
Heureusement, il y a Malou, son incroyable grand-mère, Guillaume, son collègue infirmier, excellent pâtissier.
Quant à Roméo il est le tuteur de sa jeune sœur Vanessa, adolescente fragile et perturbée mais il a aussi un adorable grand-père… dans le même établissement que la grand-mère de Juliette !

Pendant plus de 350 pages, on va suivre l'évolution de ces quelques personnages sans surprise.
Après avoir lu l'émouvant "Juste avant le bonheur", c'est avec un certain malaise que je retrouve l'univers d'Agnès Ledig. Touchée par l'insoutenable drame qu'elle a vécu, je suis gênée qu'elle "utilise" ce thème dans ce nouveau roman.
Et là, mon malaise devient déception. C'est vrai, il y a de bons et beaux sentiments, l'écriture est fluide, aisée, mais le scénario un peu facile. Les personnages sont manichéens, les gentils très (trop) gentils, le méchant, très méchant.
Je n'ai même pas trouvé drôle le choix des prénoms.
Le déroulement est terriblement (ou au contraire tranquillement) prévisible.
De la joie, des larmes, de l'amour, des drames, qui en font un parfait roman d'été, qui se lit tout seul, sans besoin de réfléchir, ni de s'interpeller sur la complexité de la nature humaine.

Le requin et la sirène

6 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 52 ans) - 1 mars 2015

Mais qui est Agnès Ledig pour comprendre autant de choses ?
C'est l'histoire de Roméo, pompier, et Juliette, infirmière. (Déjà, ça laisse peu de suspense quant à la suite.) Roméo tombe d'un huitième étage et se retrouve en morceaux en réanimation. Juliette veille sur lui pendant des mois. Mais son cœur est pris par son compagnon, Laurent. Cet homme séducteur se transforme petit à petit en tortionnaire. Malgré cela, Juliette veut désespérément un bébé, mais ils n'y arrivent pas. Deux autres histoires d'amour naîtront en parallèle de cette situation.

L'histoire est magnifique de romantisme, de poésie, de sensibilité et de sagesse. Malheureusement, je trouve qu'Agnès Ledig en fait encore des tonnes et des tonnes. Elle répète ses leitmotivs à l'envi pour être sûre que le lecteur comprenne son message, mais trop, c'est trop. Je trouve que l'histoire parle d'elle-même et n'a pas besoin d'être explicitée, encore moins de manière répétée. En l'occurrence, elle pose la question du respect de soi et des autres et de savoir comment faire pour sauver quelqu'un malgré lui, pour aboutir à la conclusion que c'est impossible.

La toute fin de l'histoire (que je ne peux bien sûr pas dévoiler) a malheureusement gâché pour moi tout le reste du livre. Elle raconte du noir en le faisant passer pour du rose bonbon.

Forums: Pars avec lui

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pars avec lui".