Deux garcons à la mère
de Guylaine Guay

critiqué par Gabri, le 18 janvier 2015
( - 31 ans)


La note:  étoiles
Incursion dans le monde de l'autisme
Sympathique visage du petit écran québécois, Guylaine Guay nous ouvre ici les portes de son quotidien de mère propriétaire de deux enfants autistes, comme elle se plaît à se surnommer. À elle qui ne voulait pas d'enfant au départ, la vie a donné un garçon puis un autre, tous deux atteints à différents niveaux d'un trouble du spectre autistique. Avec l'authenticité qu'on lui connaît et une bonne dose d'autodérision, Guylaine Guay nous raconte son histoire et nous fait entrer dans son quotidien.

Le récit est honnête et il se lit d'une traite. On y fait la rencontre d'une femme solide et terre-à-terre qui, sans verser dans l'éloge de la beauté de la différence, nous rend ses garçons attachants et nous fait sentir l'amour inconditionnel qu'elle porte à ses enfants. Sans verser dans l'éloge du sacrifice, on comprend un peu la routine et les obstacles d'une famille avec enfants à "besoins particuliers". Nous sommes ici dans la vraie vie, et c'est ce que j'ai le plus aimé de ce livre; l'authenticité de notre incursion dans l'univers de ces deux petits et attachants garçons autistes.