Petit kit philosophique de survie
de Alexandra Ahouandjinou

critiqué par CC.RIDER, le 16 janvier 2015
( - 62 ans)


La note:  étoiles
Bof !
Quand une philosophe titulaire d'un master en mathématiques s'intéresse aux petites violences quotidiennes cela donne des choses assez surprenantes. Elle décrypte le traumatisme de la gifle, du fait qu'en réunion quelqu'un vous coupe la parole, qu'un inconnu vous déshabille du regard, qu'une ménagère vous dépasse dans une file d'attente aux caisses d'un supermarché, que votre patron vous accable de travail, qu'on vous colle une étiquette, qu'on vous prenne comme bouc émissaire, j'en passe et des meilleures. L'auteure en appelle à Locke, Spinoza, Hobbes et consorts pour nous décrire toutes ces incivilités par le menu dans un jargon philosophique pas toujours bien tourné ni forcément respectueux de la grammaire (cf ce néologisme de « self-défense » devenu masculin par un étrange tour de passe-passe « globish »). Mais très vite, le lecteur fatigue et sent l'ennui le gagner. Il avait cru qu'on lui proposait un « kit », c'est à dire un ensemble de trucs ou de recettes pour mieux se défendre contre la violence au quotidien et il se retrouve à lire une logorrhée aussi indigeste qu'inutile. Il s'aperçoit d'ailleurs que le titre lui-même est trompeur sinon mensonger. Rien n'est « petit » à part la taille du livre (une centaine de pages) car la prétention est grande chez cette personne qui se présente comme une grande championne de kung-fu, karaté, krav-maga et autres sports de combat et qui n'hésite pas à se donner en exemple de résilience sans complexe. Pour ce qui est de la philo, le niveau est très faible car il ne suffit pas d'en pratiquer le langage pour atteindre les sommets de la pensée éclairée. Et en ce qui concerne la survie, l'apprenti(e) survivaliste pourra avantageusement faire un large détour pour éviter cette ouvrage. Les vrais manuels de survie ne manquent pas. Encore un attrape-nigaud !
Petit kit philosophique de survie 10 étoiles

Petit livre très utile et remarquablement écrit. Alexandra Ahouandjinou, prodigieusement douée, nous guide avec humilité vers le bien-être. Une bouffée d'air frais pour positiver et se sentir mieux. Elle a naturellement trouvé les mots justes pour partager généreusement des solutions simples et efficaces à tous petits et grands problèmes d'angoisse qui nécrosent notre quotidien. MERCI à cet auteur, dont j'attends avec impatience un prochain ouvrage...

Vallée123 - - 57 ans - 11 février 2015