Escadrille 80
de Roald Dahl

critiqué par Pierrequiroule, le 3 janvier 2015
(Paris - 38 ans)


La note:  étoiles
Autobiographie d'un écrivain-aventurier
Roald Dahl, père de héros enfantins comme Charlie, James ou Mathilda, a lui aussi été un personnage extraordinaire! Employé par l’entreprise Shell dans les années 1930, il a vécu l'aventure africaine avant de s'engager comme pilote volontaire dans la Royal Air Force pendant la seconde guerre mondiale. Chasse au lion, déserts cuisants et batailles aériennes vous attendent dans ce livre totalement addictif! Il fait suite à « Moi, boy », ouvrage qui retrace avec tendresse les souvenirs d’enfance de l’auteur; mais ici le sujet est plus grave car le futur écrivain de génie a frôlé la mort plus d'une fois! Agé de 23 ans à peine - alors qu'il n'a encore rien publié -, Roald abat des avions allemands et se trouve gravement blessé après s'être écrasé en Libye. Pourtant l'humour, l’enthousiasme et la bravoure l’emportent et, au terme de ces pages, un « happy end » attend le jeune Roald, qui retrouvera sa mère en rentrant du front. Des cartes nous permettent de suivre son périple entre la Mer rouge, l'Afrique tropicale, la Grèce et le Moyen Orient. L'auteur y ajoute des photographies, ainsi que des extraits de lettres envoyées à sa mère; autant de témoignages qui rendent son récit plus authentique et somme toute bouleversant. A recommander à partir de 10/12 ans, mais un adulte appréciera tout autant – et peut-être davantage - cette lecture passionnante!