Drôles de records
de Stéphane Frattini

critiqué par Koolasuchus, le 31 décembre 2014
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
Souvenir d'enfance
En général on sait que le plus gros animal au monde est la baleine bleue, que le plus grand arbre est le séquoia ou bien que le plus petit oiseau est le colibri mais savez-vous quel est le plus gros insecte ? Le plus petit fruit ? L’animal qui a le venin le plus puissant ? Si vous souhaitez savoir les réponses c’est dans ce livre que vous les trouverez, divisé en trois parties avec les records du monde préhistorique puis le monde végétal et enfin le monde animal. Loin d’être une simple énumération chaque record est présenté avec un petit texte explicatif et l’on y trouve tout aussi bien des records objectifs (le plus grand, le plus gros, le plus petit…) que des subjectifs (l’animal aux plus belles cornes, la plante du désert la plus étrange ou bien encore le poisson le plus maternel).
Orienté essentiellement pour un jeune lectorat c’est le genre d’ouvrage idéal pour les petits curieux qui se posent plein de questions. C’est un livre assez conséquent mais très bien organisé et avec une petite dose d’humour. Evidemment on peut chipoter et trouver que certains records n’en sont pas vraiment mais cela permet tout de même d’élargir le sujet et d’éviter de n’avoir que des informations purement factuelles. Par contre sa date de publication n’est plus toute récente car il date des années 1990 et je ne pense pas qu’il ait été réédité depuis ce qui est fort dommage car quand j’étais gamin c’était un de mes livres préférés et je suis sûr qu’encore aujourd’hui il en intéresserait d’autres. Mais bon je tenais quand même à présenter ce livre car pour moi cela avait été une très belle lecture et même adulte on peut encore l’apprécier car il est vraiment complet et très bien documenté.