Je ne viens pas à vous par hasard
de Adaobi Tricia Nwaubani

critiqué par Jfp, le 2 novembre 2014
(Yerres (Essonne) - 69 ans)


La note:  étoiles
arnaques à l'africaine
L’humour est au rendez-vous à toutes les pages dans ce roman décapant, qui traite des "arnaques à l’africaine" dont chacun d’entre nous (enfin, ceux et celles qui utilisent internet) a pu faire l’expérience via des courriels au français alambiqué et trop beau pour être vrai. Nous sommes au Nigéria, la patrie de l’auteure. Son personnage principal, Kingsley, fort marri de ne pas trouver d’emploi en rapport avec son diplôme d’ingénieur chimiste et devant, en tant qu’aîné de la fratrie, subvenir aux besoins de sa famille après la mort de son père, va se résigner à aller trouver son oncle Boniface. Boniface a fait fortune, on ne sait trop comment, mais personne n’est très regardant dès lors qu’il arrose copieusement ses amis. Kingsley va rapidement être mis au parfum et devenir expert en arnaques sur internet. Et ça marche ! La suite ne se raconte pas, et la morale de l’histoire est… qu’il n’y en a pas, dès lors que la renommée se mesure à sa ceinture dorée. On peut lire ce livre au premier degré, et rire un bon coup avec les aventures cocasses de notre expert en arnaques à l’africaine, ou bien voir dans ce roman une violente charge contre la corruption de la classe dirigeante, un message d’une portée quasi universelle dans les temps actuels. En tout cas, pour un premier roman, c’est une sacrée réussite !