Icare et Dédale
de Morgan

critiqué par Chene, le 1 novembre 2014
(Tours - 47 ans)


La note:  étoiles
L’ingénieux Dédale, l’ambitieux Icare, la mythologie Grecque à portée de main.
Selon la légende, Dédale est né à Athènes. Son nom signifie « ingénieux ». Architecte, inventeur, ingénieur, sculpteur… Tel Léonard de Vinci, il était considéré, par les hommes de son temps, comme un génie.
Sa célébrité tient notamment au fait qu’il est le bâtisseur du fameux labyrinthe de Minos dans lequel était enfermé le Minotaure.
D’ailleurs c’est Dédale, lui-même qui souffla à Ariane l’idée du fil qui aida Thésée à sortir du labyrinthe.
Le roi Minos qui avait tant protégé Dédale finira par l’enfermer lui et son fils, Icare, dans ce labyrinthe, son chef-d’œuvre. Mais l’ingéniosité de Dédale fera la différence. Il trouvera la solution pour s’évader. Cependant son fils, Icare, trop ambitieux perdra la vie dans cette aventure.
Les textes, signés Nicolas Gauchy, sont bien adaptés aux plus jeunes lecteurs et les élégantes illustrations de Morgan, permettent de se faire une idée des mœurs de l’antiquité.
Cette collection « les légendes de la mythologie » (à ma connaissance, il existe 5 volumes : Thésée et le minotaure, le voyage d’Ulysse, les douze travaux d’Hercule, Jason et la toison d’or, et Icare et Dédale) a l’avantage d’initier les plus jeunes (mais aussi les plus anciens qui ne connaissent pas bien l’antiquité) aux mythes grecs qui sont à l’origine de notre civilisation.