Fantôme
de Sigismund Krzyzanowski

critiqué par Provisette1, le 30 septembre 2014
( - 5 ans)


La note:  étoiles
Etourdissant, inénarrable, extravagant et remarquable d'intelligence, de poésie et de talent! Du génie à l’état pur.
Comment un tel génie, un écrivain à l’écriture si éblouissante, à l’originalité si impressionnante par ses déraisons subtilement explicites, toujours si diaboliquement fines d'intelligence, son affranchissement intégral d'une littérature tyrannisée par ces académismes, ces dictatures de l'esprit qui furent maitres à l’époque où il écrivait en Union Soviétique, oui, comment a-t-on pu laisser ce fabuleux écrivain finir sa vie dans la misère et cet alcoolisme subséquent?

En lisant ces nouvelles, tout à la fois différentes et liées entre elles pourtant par "un double sens" évident et cette récurrence dans ses écrits à donner vie, pensées, mots, paroles, une existence déroutante de prime abord mais qui étourdit, enivre avec délices, aux choses, aux pensées, je suis à chaque fois abasourdie par un tel reniement, l'occultation, "l'enterrement" de son vivant plutôt de Sigismund Krzyzanowski.

Dans ce livre-ci, plusieurs nouvelles dont celle qui, bien évidemment, sont mes préférées: "La rime et la raison" que tout amoureux de poésie ne peut qu'aimer passionnément tant elle nous offre de bonheur "Loin de la matière terne, vers l’éternité"...; "Les Moins-que-rien", bouleversant; "La fugue", enchanteresse de virtuosité littéraire, imaginative et mélodieuse; "Vie et mort d'une pensée", sage, sage où "ceux qui parlaient n’étaient pas des sages et ce qu'ils dirent n’était pas des pensées" et, puis, cet inattendu, étonnant "Fantôme" qui pourrait paraitre une fois encore loufoque, écrit par un djinn déjanté mais....

Si vous n'avez jamais lu "Sigismund", débutez par celui-ci mais- et je tiens à le re-souligner-: délivrez-vous de votre raison! Réprimez votre "ergo" s'il vous titille!
C'est vrai qu'il faut une propension naturelle au "déjantage" pour l’apprécier au point d’être en symbiose avec ses écrits.

EBLOUISSANT.